Les salaires en « chute libre » dans le Sud-Ouest, mais...

Coup de froid sur le salaire des cadres en Occitanie. Le dernier Baromètre annuel d’Expectra rapporte que leur rémunération a peu évolué cette année... Une tendance qui épargne cependant certaines fonctions ! Voici celles sur lesquelles le soleil continue de briller.

« Après une année 2021 en trompe-l’œil, les salaires du Sud-Ouest subissent à rebours les effets de la crise sanitaire », rapporte le dernier Baromètre des salaires cadres d’Expectra. « Cette année, leur évolution s’établit à + 1,7%, contre + 3,3% l’an dernier. » Elaborée à partir de l’ensemble des rémunérations des postes pourvus par le groupe (en intérim, CDD et CDI), sur les profils Bac +2 à Bac +5, cette 20e édition classe ainsi la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie à l’avant-dernière place de son classement, devant le Nord-Est, mais bien loin de Rhône-Alpes (+ 3,8%) ou de l’évolution nationale (+ 2,2%).

La palme des revalorisations revient à...

Dans le détail, certains parviennent cependant à tirer leur épingle du jeu. A commencer par les chefs de projet digital, qui obtiennent la plus forte revalorisation annuelle de la région « avec une envolée spectaculaire de + 8,5% », soit un salaire médian de 42.000 euros par an. Trois autres fonctions affichent des hausses de salaire supérieures à 6%. Il s’agit des techniciens contrôle qualité (35.570 euros), des comptables fournisseurs (27.420 euros) et des contrôleurs de travaux (39.450 euros). Quant aux techniciens de déploiement, ils voient leur rémunération progresser de 5,8% (27.010 euros). Comme toujours, c’est sous l’effet de l’offre et de la demande que les salaires sont réévalués, or les tensions se font sentir dans tous les secteurs d’activité aujourd’hui.

Dans l’industrie, la reprise « extrêmement forte » des recrutements « se ressent sur les salaires, à tous les niveaux de la chaîne de production », observe ainsi Expectra. « Dans les bureaux d’études, le chef de projet et le technicien d’études sont très recherchés : leurs opportunités de recrutement augmentent de 65% et 33% chez Expectra. Outre le technicien contrôle qualité, le technicien de maintenance froid et climatisation voit lui aussi son salaire progresser. De 4,9 %. »Face aux difficultés d’approvisionnement, les fonctions achats sont également sous pression. Une situation qui profite à l’assistant achats et logistique, dont le salaire augmente de 5,4%, ainsi qu’à l’acheteur, dont les opportunités d’embauche progressent de 45%« , ajoute l’étude. Du côté de l’informatique, Expectra observe enfin que »le technicien de déploiement (+ 5,8 %) et le technicien de maintenance hardware (+ 5,4 %) font monter les enchères". Et vous ?
Ingrid Lemelle

Photo Umedmi de Pixabay.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Les-salaires-en-chute-libre-dans-le-Sud-Ouest-mais,35269