Occitanie : Comment Au Boulot parvient-il à performer ?

L’agence d’emploi Au Boulot résiste au ralentissement du marché du travail. Mieux, elle continue à développer son activité, avec notamment l’ouverture d’une sixième agence à Blagnac. La « recette » de son succès.

Fortement impactée par l’arrêt, puis le redémarrage timide du marché de l’emploi, la société Au boulot sera toutefois parvenue à clôturer son exercice 2020 « sur une note positive ». Le résultat de choix ambitieux de son fondateur, Bernard Petit ayant décidé de poursuivre les investissements. « Nous avons ouvert une sixième agence en juillet 2020, à Blagnac, et recruté deux apprentis à la rentrée afin de renforcer nos équipes, mais aussi donner une chance à ces jeunes de se former et de construire leur avenir », explique le dirigeant.

A contre-courant du "tout digital"

Spécialisée dans le recrutement en intérim, CDD et CDI en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, Au boulot s’est également adaptée aux besoins de ses clients. « Si l’aéronautique est fortement impactée, nous avons su par exemple répondre au redémarrage de l’activité de maintenance. Accompagner également nos clients des secteurs du BTP, du transport et de la logistique... Mais aussi les besoins de la métallurgie, de certaines activités de services, notamment en profils spécialisés dans la finance. »

Si la société toulousaine parvient à maintenir son activité, c’est également parce qu’elle reste fidèle à son ADN. Se positionnant ainsi à contre-courant de la tendance du « tout digital ». « Les nouvelles technologies sont importantes aujourd’hui, et nous les investissons bien sûr, mais lorsque vient le moment de recruter, rien ne peut remplacer l’échange direct. Cette phase ne peut, à mon sens, être dématérialisée, sans quoi nous passons à côté de l’essentiel. L’entretien reste le garant de la qualité d’un recrutement. » Une opinion que semblent partager les clients intérimaires et entreprises de la société, cette dernière restant ainsi optimiste pour l’année à venir. « L’économie tourne aujourd’hui au plus bas, cela ne peut donc que s’améliorer », conclut en souriant le dirigeant.
Ingrid Lemelle

Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Occitanie-Comment-Au-Boulot-parvient-il-a-performer,31044