Emploi cadre : les recruteurs dans le flou total

30 à 40% de recrutements de cadres en moins en France, soit entre 170.000 et 200.000 cette année, contre 281.300 embauches réalisée en 2019. Une baisse "historique" souligne le dernier baromètre de l’Apec. "Pour le dernier trimestre de l’année, les entreprises sont plongées dans l’incertitude. Près d’une sur deux déclare ne pas être en mesure d’anticiper son niveau d’activité", rapporte son directeur général, Gilles Gateau.

40.000 embauches restent cependant attendues d’ici à la fin de l’année, principalement dans les services à forte « valeur ajoutée »* (17% des entreprises du secteur prévoient de recruter au moins un cadre), l’industrie (8%), la construction (7%) et le commerce (4%). "Les fonctions les plus demandées, restent sans surprise les profils commerciaux (31%), recherchés pour développer et relancer l’activité des entreprises, les professionnels de l’informatique (25%) et les fonctions étude R&D (21%)", précise l’Apec.

Si un tiers des cadres se déclarent inquiets pour leur avenir professionnel, ils sont également 13% a déclarer leur intention d’entreprendre des démarches pour changer d’entreprise dans les trois mois, surtout parmi les plus jeunes.

Pour rappel, en Occitanie, le volume d’offres d’emploi cadre a reculé de 33 % entre janvier et septembre 2020, par rapport à la même période en 2019, soit la deuxième plus forte diminution constatée au niveau régional, après l’Île-de-France (- 39%).

"Intentions de recrutement et de mobilités des cadres" – baromètre du 4e trimestre – Apec 2020

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/27-10-30-a-40,29705