ToulEmploi

Publié le lundi 4 décembre 2017 à 15h54min par Agnès Fremiot

Comment Externa aide les entreprises dans la gestion de leurs feuilles de paie ?

Les entreprises n’ont plus l’obligation de fournir une feuille de paie en version papier à leurs salariés, sauf s’ils en font la demande. La société toulousaine Externa a développé Envoa, une plateforme qui leur permet de choisir leur solution préférée.

Thierry Leto, vous êtes le dirigeant de Externa, pourriez-vous nous présenter votre société ?
Notre cœur de métier est la sous-traitance de la paie. Notre société a été créée en 1999, mais elle a vraiment pris son envol en 2013 quand nous avons obtenu la labellisation Sage service bureau, qui lui a donné plus de visibilité et une certaine notoriété. Nos activités se sont ainsi développées au delà de l’Occitanie, en Nouvelle Aquitaine, en Paca, et en Île de France

Vous avez créé Envoa, à quel besoin répond cette solution ?
Nous avons développé notre plateforme Envoa pour répondre à la demande de nos clients, qui nous sollicitaient depuis plusieurs mois pour les accompagner dans la diffusion du bulletin de paie. Il n’existait pas jusque-là de solution globale et optimisée dans ce domaine. Nous avons lancé une recherche afin d’identifier une start-up qui pourrait nous accompagner sur ce projet et nous avons choisi Idoowa, hébergée au Village by CA, pour nous aider dans sa mise en place.

Pourquoi vous intéresser à la diffusion du bulletin de paie ?
La Loi El Khomri établit, depuis le 1er janvier 2017, que les entreprises ont le droit d’adresser leur bulletin de salaire de manière dématérialisée à leurs salariés, sans les consulter au préalable sur ce choix. En revanche, ceux-ci peuvent s’y opposer et doivent alors le faire savoir à leur employeur. Notre plateforme leur permet d’opter pour le choix qui leur convient le mieux. Il est ensuite totalement réversible.

Quelles sont les options proposées par votre solution ?
Les salariés peuvent opter pour la délivrance par mail, le dépôt dans un coffre-fort électronique, la remise en main propre afin de conserver le lien avec leur hiérarchie, ou l’envoi par courrier. Nous travaillons pour les envois postaux et le coffre-fort avec la solution Digiposte mise en place par la Poste. Les envois par courrier se font au tarif d’affranchissement Eco pli grand compte, dès le premier envoi. Le coffre-fort a l’avantage de la simplicité. Vous pouvez y stocker l’ensemble de vos documents administratifs pendant cinquante ans. L’outil se charge lui-même des les trier et de les ranger. Aujourd’hui, 60% des salariés choisissent en moyenne de conserver le papier. Mais ce ratio s’inverse progressivement avec la découverte des avantages du coffre-fort électronique.

Quelle est votre cible ?
Nous nous adressons avant tout aux PME et aux ETI, à qui nous permettons de bénéficier ainsi des mêmes services que les grands comptes, qui sont, eux, très en avance sur le chapitre de la digitalisation. Notre solution est disponible contre un abonnement mensuel indexé sur le nombre de salariés. Plus les entreprises sont importantes, plus elles paient. Elle s’adapte à tous les outils de production de paie du marché. Nous envisageons à l’avenir d’aller plus loin en proposant d’autres documents RH et en nous internationalisant.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Sur la photo : L’équipe de Externa, entreprise toulousaine spécialisée dans la gestion de la paie. Photo DR