« QE »

Pour Quotient émotionnel, un concept popularisé à partir de 1995 par Daniel Goleman, professeur de psychologie à Harvard. Ce dernier a mis en évidence que la réussite professionnelle d’un individu reposait davantage sur son « QE » que de son « QI » (quotient intellectuel). Autrement dit sur sa capacité à reconnaître, analyser et gérer ses émotions et celles des autres.

Tout collaborateur se doit ainsi de posséder un quotient émotionnel assez élevé pour ne pas être assimilé à une personne totalement insensible, mais suffisamment bas pour éviter que ses émotions n’empiètent sur sa faculté de jugement.

Un QE que de plus en plus de DRH cherchent à mesurer, notamment chez leurs futurs managers.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/article12517,12517