La SQVT fait le point sur l’égalité professionnelle en Midi-Pyrénées

La 11ème édition de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail se déroule du 16 au 20 juin, avec des manifestations dans tous les départements de Midi-Pyrénées. Cette année, les partenaires de l’opération ont retenu l’égalité professionnelle femmes-hommes comme thème central des débats.

Midi-Pyrénées fait partie des neuf régions retenues par l’État en 2013 pour conduire des actions expérimentales en matière d’égalité professionnelle. « La SQVT est l’occasion de mettre en lumière et de renforcer les initiatives conduites par les partenaires, institutionnels et entreprises, en matière d’égalité professionnelle », annonce Rita Di Giovanni, chargée de mission au Midact. L’association dédiée à l’amélioration des conditions de travail est d’ailleurs pilote de l’opération au niveau régional. « Sur tous les sujets, nous avons travaillé en partenariat avec la Direccte Midi-Pyrénées, la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE), la Région et les porteurs de projets retenus dans le dispositif « Territoires d’excellence », précise Rita di Giovanni. Si la dynamique en matière d’égalité professionnelle est bien engagée dans notre région, il n’en demeure pas moins nécessaire de la renforcer par une action visible et d’expliciter des approches pour réaliser effectivement l’égalité professionnelle.

Des ateliers débats à Toulouse

A Toulouse, l’après-midi du 19 juin est consacré à un forum régional de l’égalité professionnelle. Au programme, trois ateliers thématiques d’une heure pour débattre des diagnostics, des actions, de l’articulation des temps et de la mixité des métiers, conduits chacun par un duo d’experts. « Plutôt qu’un colloque, nous avons souhaité rendre les travaux accessibles aux publics qui viennent à nos manifestations et favoriser les échanges. Il ne s’agit pas uniquement d’être en conformité avec la réglementation, mais de conduire de véritables actions pour l’égalité professionnelle », explique la chargée de mission. En introduction des ateliers, les partenaires ont prévu de diffuser un diaporama consacré aux stéréotypes, réalisé par le Ministère aux droits des femmes et à l’égalité, « qui donne le ton des débats ». Tout autour des ateliers, les partenaires, institutionnels, associations et entreprises, comme FACE, les consultants d’ID3, l’IRT ou le réseau gersois Réseaulument Égalité exposeront et expliqueront leurs travaux sur des stands.

Des manifestations dans tous les départements

Les chambres de commerce et d’industrie, les organisations professionnelles et syndicales, les délégations départementales aux droits des femmes et à l’égalité, les unités territoriales de la Direccte se sont mobilisées dans tous les départements. « A Auch, par exemple, on présentera les travaux conduits autour de l’organisation des temps de travail pour les entreprises de nettoyage, avec l’objectif de réaliser les prestations pendant les heures de bureau ». A Albi, l’École des Mines se concentre sur la qualité de vie au travail, tandis que l’on évoquera dans les Hautes-Pyrénées la conciliation des temps, équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
« Au-delà, cette semaine de la SQVT est une occasion unique dans l’année de promouvoir les thèmes autour de l’amélioration des conditions de travail », commente Rita Di Giovanni. Travail des seniors, prévention de la pénibilité et des risques psychosociaux sont des sujets qui seront aussi abordés lors d’ateliers ou de conférences tout au long de la semaine.
Valérie Ravinet

Participation aux ateliers sur inscription sur le site du Midact
Voir les autres évènements en Midi-Pyrénées ici

Sur la photo : Rita Di Giovanni, chargée de mission du Midact - Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

1 Message

  • Dimitri le 15 juin 2014 17:48

    J’espère qu’elle vous lit cette dame ! Sinon faites lui savoir par tous les moyens que l’égalité ne passe pas forcement par les guerres de sexe . S’est elle intéressée à la loi de 2005 qui prévoit d’employer 6% de personnes en situation de handicap ! En midi pyrénées nous detenons le triste record des portes fermées ! A savoir que si vous êtes victime d’un cancer ou d’un accident de la circulation, doté d’une rqth, vous ne pourrez plus jamais travailler !
    Une espèce d’organisation de la communication est bien en place ! un rideau de fumée mis en place par les entreprises, les syndicats, les administrations.... et personne ne va vérifier derriere ! cela durera encore des années . Certains sont assis sur un matelas d’argent ! l’argent du handicap ! Alors Madame, injoignable, où on ne sait pas où faites quelque chose de concret pour l’emploi de la personne ayant récolté une rqth à un moment délicat de sa vie !
    ces personnes ne mordent pas ! «  »«  »certes elles ont trois pattes et demi au lieu des cinq exigées mais elles marchent quand même ! Courrent même plus vite que certains ! «  »UN SURSAUT !!!!!!!!

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/La-SQVT-2014-fait-le-point-sur-l-egalite-professionnelle-en-Midi,13776