Résolution n°3 : actifs, comment bénéficier du CEP ?

Notre résolution n°3 s’adresse à tous les actifs qui s’interrogent sur leur avenir professionnel ! Et vous êtes manifestement nombreux en ce début 2018... Vous avez pensé au Conseil en évolution professionnelle (CEP) ? C’est gratuit et ouvert à tous !

Si vous avez envie de changer de carrière, que vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel, ou que vous souhaitez créer votre propre entreprise ou en reprendre une, le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est la solution idéale ! « Mis en place depuis 2015, il constitue l’opportunité pour toute personne engagée dans la vie active - salariés, demandeurs d’emploi ou même jeunes sortis du système scolaire - de faire le point sur sa situation professionnelle, et d’engager éventuellement une démarche de changement. Il a été créé pour favoriser l’évolution et la sécurisation des parcours. L’objectif étant d’augmenter les aptitudes, les compétences et les qualifications, en facilitant par exemple l’accès à la formation », explique Christine Vo Van, la directrice du Fongecif Occitanie.

Le CEP est gratuit, personnalisé, confidentiel et accessible à tous. Pour en bénéficier, il suffit de se rapprocher de l’opérateur dédié : le Fongecif Occitanie, Pôle emploi, l’Apec, la Mission locale ou Cap emploi, selon son profil. « Du côté du Fongecif Occitanie, nous nous adressons aux personnes en CDI ou à celles qui ont occupé un CDD dans l’année. Nos premières statistiques indiquent que ce sont majoritairement les 25/44 ans qui se sont rapprochés de nous dans ce cadre. Les plus de 45 ans ne comptent que pour 12% des bénéficiaires. »

Les trois étapes du CEP

Cette offre de services est structurée en trois niveaux. Le premier permet au bénéficiaire de s’informer sur sa situation. « Un accueil individualisé l’amène à analyser son parcours et à identifier les acteurs susceptibles de l’aider », indique Christine Vo Van. Le deuxième niveau l’invite à commencer à élaborer son projet et à identifier ses compétences, qui seront éventuellement applicables dans d’autres métiers, et à apprécier la faisabilité de son projet professionnel. « Avec la troisième étape, c’est la concrétisation des objectifs. Un plan d’action est mis en place avec le conseiller. Chaque bénéficiaire peut rejoindre le dispositif au niveau où il le souhaite, en fonction de la maturité de sa réflexion », souligne Christine Vo Van. Un CEP peut s’étendre sur une période de 3 et 18 mois. « Chacun est libre, en outre, de mettre un terme à la démarche à n’importe quel moment. Nous avons déjà accompagné de très beaux parcours grâce à ce dispositif. Le CEP permet de se faire une idée d’un métier ou du marché de l’emploi, et met à disposition des outils pour travailler ses compétences. » A noter, que le CEP se réalise sur le temps libre du salarié.
Agnès Frémiot

Sur la photo : "Chaque bénéficiaire peut rejoindre le dispositif au niveau où il le souhaite, en fonction de la maturité de sa réflexion », souligne Christine Vo Van, directrice du Fongecif Occitanie. Photo Fotolia - Production Perig.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Actifs-comment-beneficier-du-CEP,21744