ToulEmploi

Publié le lundi 20 janvier 2020 à 19h50min par Ingrid Lemelle

Recrutement toujours tonique mais de plus en plus tendu en Occitanie

Quels sont les besoins et les évolutions observés sur le marché du recrutement en Occitanie ? Regard croisés de deux responsables d’agences du groupe Synergie.

Premier groupe français indépendant et cinquième réseau européen de services RH (intérim, recrutement, formation, conseil, inclusion et diversité), Synergie compte plusieurs agences en Occitanie. En dépit d’une forte concurrence sur son marché, l’entreprise continue à gagner des parts de marché. C’est notamment le cas des agences implantées en ex-région Languedoc-Roussillon, c’est-à-dire à Perpignan, Narbonne, Béziers, Nîmes et Montpellier. « Nous avons enregistré une croissance à deux chiffres en 2019 », se réjouit le responsable du secteur, Philippe Pascual. « La majorité de nos clients restent optimistes pour 2020 qui devrait donc être très dynamique. Nous allons d’ailleurs ouvrir dans quelques jours une agence à Alès. Cependant, notre mission, qui consiste à trouver les bonnes compétences au bon moment, se complexifie… »

« C’est désormais extrêmement tendu… »

En cause, la pénurie croissante de candidats, doublée parfois de besoins très spécifiques. « Dans les Pyrénées-Orientales par exemple, certains industriels spécialisés dans le nautisme recrutent en nombre des stratifieurs ou des menuisiers. La pénurie est également très forte dans le BTP qui recherche beaucoup de peintres, électriciens, maçons, plombiers… Nous enregistrons aussi un volume de demandes important de la part du secteur de la logistique et du tertiaire, qui recrute beaucoup de profils back-office… » Pour satisfaire aux attentes de ses clients, Synergie multiplie les leviers de sourcing (job boards, réseaux sociaux, CVthèque « maison »…) et mise sur les relations de proximité, tant avec les entreprises que les intérimaires. « Nous proposons des CDI Intérimaires dès que c’est possible, car c’est une très bonne façon de fidéliser les candidats. Cela concerne environ 10% de nos intérimaires). Nous essayons également de fabriquer des compétences via la formation. »

La proximité est également de mise chez S&you, l’entité toulousaine du groupe spécialisée dans le recrutement de profils experts et cadres. « Et cela implique d’avoir un discours de vérité auprès de nos clients, de refuser par exemple des missions auxquelles ont sait ne pas pouvoir répondre », explique Magali Fajal, directrice S&you en Occitanie. « Cela se traduit également par une approche 360° des candidats que nous apprenons à bien connaître. Nous leur faisons notamment passer un test de personnalité. L’objectif étant de s’assurer que leurs valeurs sont bien en adéquation avec la culture des entreprises. » Sur les profils cadres aussi la pénurie fait rage, et la situation n’est pas prête de s’arranger… « C’est désormais extrêmement tendu sur les fonctions IT et ingénierie, qui sont toujours très demandées. Mais nous observons aussi des tensions croissantes sur les fonctions support : achat, contrôle de gestions, supply chain… Et davantage de demandes sur les fonctions RH, ce qui témoigne là aussi des difficultés que rencontrent les entreprises. Certaines internalisent de nouveau le recrutement ou renforcent leur service RH. Et cherchent plus à fidéliser leurs collaborateurs », rapporte Magali Fajal.
Ingrid Lemelle

Photo DR.