Recrutement : la région Sud au point mort

Publié hier, lundi 7 mars 2011, le dernier Baromètre Manpower révèle une amélioration des perspectives d’emploi en France, avec un solde net d’emploi qui s’établit à + 3%. Trois des cinq régions étudiées font néanmoins preuve d’une plus grande réserve, à commencer par le Sud de la France...

Pour le 2ème trimestre 2011, et comparé au 1er trimestre, 5% des employeurs interrogés par Manpower anticipent une augmentation de leurs effectifs, 2% prévoient une diminution de leur masse salariale et 92% n’envisagent aucune évolution. Ces perspectives, qui « reflètent une reprise modérée du marché de l’emploi », sont très variables selon les régions. L’Est et l’Ouest se révèlent ainsi très optimistes avec des soldes nets respectifs de + 6% et + 7%. Ils sont en revanche d’1% pour l’Île-de-France, de - 1% pour le Nord et... de 0% pour le Sud. « Les employeurs de la région Sud expriment leur incertitude face aux prochains mois, note Manpower. D’un trimestre sur l’autre, la prévision nette d’emploi est inchangée mais elle progresse toutefois de deux points d’une année sur l’autre. »

L’optimisme revient dans la construction mais s’effrite dans l’hôtellerie restauration

Comparées au 1er trimestre 2011, les opportunités d’emploi se renforcent pour six des dix secteurs étudiés. L’augmentation la plus notable touche le secteur des industries extractives (+ 11 points ). Avec un solde positif de 6% (mais en augmentation de 15 points comparé au second trimestre 2010 !), les employeurs du secteur de la construction font par ailleurs état d’un optimisme retrouvé. Ceux du secteur de l’industrie manufacturière anticipent également une hausse de leurs effectifs. « Un résultat relativement stable comparé au 1er trimestre 2011 (+ 3%) mais en forte hausse de 6 points en comparaison annuelle », souligne Manpower. Enfin le secteur de la production et de la distribution d’électricité, de gaz et d’eau devrait lui aussi recruter davantage.

En comparaison annuelle, cinq secteurs sur dix enregistrent cependant un déclin de leur prévision nette d’emploi. C’est le cas notamment de l’hôtellerie restauration. « Alors que pendant la crise, les employeurs du secteur figuraient au nombre des employeurs les plus optimistes, cet optimisme s’effrite depuis le 4ème trimestre 2009. » Leurs perspectives reculent ainsi de cinq points comparées au 2ème trimestre 2010. Les employeurs du secteur des activités financières, de l’immobilier et des services aux entreprises tablent eux aussi sur une faible évolution de leurs effectifs, le solde net (+ 1%) étant cette fois en retrait de trois points en comparaison annuelle.
Ingrid Lemelle

[(Nette amélioration au niveau mondial

Les employeurs de 33 pays et territoires des 39 étudiés par le Baromètre Manpower prévoient une augmentation de leurs effectifs. Un panorama mondial qui souligne, de nouveau, la dynamique des régions Amériques et Asie-Pacifique portée par des prévisions nettes d’emploi positives pour l’ensemble des pays étudiés. Les perspectives d’emploi de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) sont quant à elles très contrastées selon les pays, avec des évolutions disparates. Ce sont les pays de l’Est de l’Europe qui se montrent les plus confiants.)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Recrutement-la-region-Sud-au-point-1714