Recherche d’emploi : 10 bonnes raisons de ne pas décrocher cet été

Vous pensez que l’été les entreprises toulousaines tournent au ralenti, qu’il est inutile de continuer vos démarches, que vous n’avez aucune chance de décrocher un emploi ? Grosse erreur ! Corinne Cabanes, directrice du cabinet RH Menway Sud-Ouest estime au contraire que c’est le moment de ne pas lâcher.

Voilà l’été ! Une période bénite pour les salariés mais à l’inverse redoutée par de nombreux demandeurs d’emploi, convaincus que rien ne bougera avant la rentrée. A tort ! « S’il y a un mois où les candidats doivent intensifier leur recherche d’emploi, c’est bien juillet », insiste Corinne Cabanes. Et la directrice du cabinet RH Menway Sud-Ouest d’égrainer des multiples raisons de s’accrocher.

Raison n°1 : Les cabinets de recrutement travaillent

Eh oui, ça n’a l’air de rien, mais si les cabinets de recrutement travaillent, c’est qu’ils ont justement des demandes. « Contrairement aux idées reçues, les entreprises continuent à recruter et lorsqu’elles ne le font pas, elles s’inscrivent dans une « avant-phase » de recrutement, c’est-à-dire qu’elles sélectionnent des candidats en prévision d’embauches programmées pour la rentrée. Résultat, rares sont les cabinets RH qui ferment désormais l’été et lorsqu’ils le font, c’est quinze jours maximum. C’est également le cas pour toutes les entreprises. »

Raison n°2 : Il y a moins de concurrents

Si en commençant la lecture de cet article, vous avez éprouvé un sentiment grandissant de culpabilité, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul à avoir envisagé d’abandonner vos recherches. C’est même justement parce que vous êtes comme tout le monde (ou presque !), mais que vous allez vous raviser, que vos chances de trouver un travail vont augmenter. Simple question d’arithmétique !

Raison n°3 : Vous avez meilleure mine

« Plus reposés, plus détendus, le teint hâlé… l’été, les candidats sont généralement plus à leur avantage physiquement », observe Corinne Cabanes. Psychologiquement aussi. « La circulation est plus aisée à Toulouse, les contraintes liées aux enfants moins fortes, les rendez-vous plus faciles à obtenir… bref, une période beaucoup plus simple en termes d’organisation. » Alors évidemment, plus « beaux » et moins « stressés », vous êtes plus percutants en entretien de recrutement !

Raison n°4 : Les contacts sont de meilleures qualités

Lorsque l’assistante est en congé… entrer directement en contact avec le dirigeant se révèle plus aisé ! « Les entreprises sont surtout plus disponibles. Elles lisent plus facilement les CV et les lettres de motivation, ce qui doit inciter au passage ceux qui ont déjà postulé à profiter de cette période pour les relancer. Les contacts, plus faciles, sont en outre de meilleures qualités. »

Raison n°5 : Les entreprises ouvrent plus facilement leurs portes

Mettre un pied dans l’entreprise est souvent la clé. L’occasion de faire ses preuves et de se rendre indispensable. En sous-effectif l’été, les entreprises se révèlent justement plus ouvertes à accueillir des postulants. « Des jeunes, en stages, mais aussi toute personne qui souhaite se tester sur un nouveau métier par exemple grâce aux évaluations en milieu de travail (EMT). Il ne faut pas non plus négliger les missions intérim, plus nombreuses l’été, certaines débouchant sur des CDI. »

Raison n°6 : Chercher l’été, c’est déjà se différentier

Actuellement frileuses à recruter, les entreprises sont particulièrement sensibles à la motivation des candidats. « Montrer que l’on reste mobilisé, que l’on est prêt à sacrifier ses vacances pour décrocher un travail est sans conteste un facteur différenciateur. C’est particulièrement vrai pour ceux qui viennent d’obtenir leur diplôme. S’atteler dès maintenant à la recherche d’un emploi constitue pour eux le meilleur moyen d’être sur les rangs pour les recrutements de la rentrée. »

Raison n°7 : C’est le bon moment pour prendre du recul

« Que dirait de vous votre meilleur(e) ami(e) ? » « Et votre pire ennemi(e) ? » « Et vous, que diriez-vous de vous-même ? » Des questions que des professionnels des Ressources Humaines sont susceptibles de vous poser. « L’été est le moment idéal pour faire un bilan, prendre du recul, réfléchir à sa carrière, confronter ses projets à ses proches, faire une veille approfondie du marché… Pour ceux qui démarrent leur recherche comme pour ceux qui sont en poste. »

Raison n°8 : Il faut semer l’été pour récolter à la rentrée

« Pendant un bilan de compétences, un besoin en formation peut parfois émerger. Les calendriers des organismes débutant généralement en septembre, s’en préoccuper dès maintenant permet donc de commencer sa formation dès septembre. Je conseille plus largement à tous les candidats d’organiser leur rentrée, sans quoi ils devront effectuer leurs démarches dans un contexte de reprise et de stress pour leurs interlocuteurs qui se révèleront, de ce fait, beaucoup moins disponibles. »

Raison n°9 : L’atout barbecue

« Rester chez soi pour poursuivre sa recherche d’emploi ne signifie pas « s’enterrer » chez soi, bien au contraire ! La période est propice à davantage de sociabilité et de convivialité, de rencontres autour d’un barbecue ou d’un verre en terrasse, de sorties culturelles… Autant d’occasions d’échanger, de s’informer sur des opportunités, de faire de la prospection métiers, etc. »

Raison n°10 : Faire du réseau sur la plage

Enfin si vous décidez malgré tout de vous accorder des vacances, rien n’est perdu ! « L’intérêt, c’est que vous sortez alors complètement de votre cercle habituel, que vous êtes amenés à rencontrer de nouvelles personnes et donc à élargir votre réseau… » A votre arsenal traditionnel (maillot, chapeau, crème solaire), n’oubliez donc pas d’adjoindre vos cartes de visite !
Ingrid Lemelle

Photo : Zoja / Fotolia.com

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Recherche-d-emploi-10-bonnes-1356