Pourquoi Kangourou Kids Toulouse forme-t-il ses nounous ?

Pour répondre au mieux à ses besoins en personnel qualifié, Kangourou Kids propose une formation diplômante et rémunérée au CAP Petite enfance. Elle vise une trentaine de personnes, jeunes et moins jeunes, qui seront recrutées d’ici septembre prochain.

Séverine Vinot et Patrice Le Ray, vous dirigez les agences Kangourou Kids à Toulouse, pouvez-vous nous présenter pour commencer votre activité ?
Malgré son antériorité relativement récente - quatre ans à peine -, Kangourou Kids est aujourd’hui un réseau national constitué d’une soixantaine d’agences agréées et certifiées Qualisap, dont les deux agences toulousaines créées en 2012. Notre spécificité est d’être non seulement spécialisés dans la garde d’enfants, mais de répondre à toutes sortes de besoins, qu’ils soient ponctuels ou récurrents, et même d’urgence parfois. A Toulouse, et dans l’agglomération, nos quatre-vingts intervenants assurent ainsi des prestations à domicile, en garde partagée, prennent en charge les enfants à la sortie de l’école...

Vous vous êtes également distingués en lançant un dispositif de formation à grande échelle, quel est-il ?
Patrice Le Ray : La formation est l’un des fondamentaux de la politique du réseau qui proposait déjà des formations aux collaborateurs qui le souhaitaient, mais essentiellement sous la forme de formations ouvertes à distance (FOAD). Nous avons voulu aller plus loin, en proposant cette fois un cursus de formation au CAP Petite Enfance en alternance. Un programme gratuit et rémunéré, que le réseau a construit en partenariat avec Cible emploi et Agefos PME. A Toulouse, treize personnes ont déjà intégré cette formation en septembre dernier et nous souhaitons en intégrer trente autres en septembre prochain.

Quels sont les profils recherchés et comment se passe la formation concrètement ?
Patrice Le Ray : Nous recherchons en particulier des personnes qui ont déjà une expérience professionnelle et sont disponibles au moins dix heures par semaine. Le savoir-être et la mobilité sont également des critères importants. Les candidats peuvent être en revanche jeunes ou moins jeunes, les « mamies sitters » étant les bienvenues ! Il s’agit non seulement de profils appréciés des clients, mais aussi des personnes souvent très dynamiques et motivées.
Quant à la formation, elle se déroule tous les matins, à l’exception du mercredi, dans les locaux de l’agence située dans le quartier Saint-Cyprien, et s’organise principalement autour des besoins de l’enfant, des soins et des jeux, et de la cuisine et de l’entretien des locaux. Un rythme qui permet d’assurer en parallèle des missions de garde d’enfants l’après-midi ou en soirée.

Pourquoi investir autant dans la formation ?
Séverine Vinot : C’est l’une des priorité de notre réseau, car nous sommes convaincus que la qualité des prestations passent nécessairement par la professionnalisation. C’est également un moyen de répondre aux attentes de nos clients et d’accompagner notre croissance, notamment pour les demandes de gardes d’enfants de moins de trois ans, pour lesquelles le CAP Petite enfance est le minimum exigé. C’est enfin un moyen de casser la précarité des contrats (en moyenne de 10h par semaine) et de valoriser nos collaborateurs qui peuvent, grâce à ce diplôme, accéder à davantage de missions, voire cumuler plusieurs emplois, en combinant par exemple un contrat avec Kangourou Kids et une crèche.

Au-delà de ces embauches en alternance, allez-vous ouvrir d’autres postes ?
Séverine Vinot et Patrice Le Ray : Oui, notre réseau est en pleine expansion, ce qui nous permet d’ailleurs de figurer dans le palmarès des cinquante entreprises qui vont le plus recruter cette année en France (classement réalisé par le magazine Challenge, ndlr).
A Toulouse, nous allons ainsi créer cinquante postes supplémentaires d’ici la rentrée. Des postes là encore ouverts aux jeunes comme aux seniors, aux femmes comme aux hommes... Il faut également souligner que le réseau cherche également à se développer dans la région Midi-Pyrénées et recrute donc des franchisés !
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Contacts candidatures : contact.est.31@kangouroukids.fr ou contact.ouest.31@kangouroukids.fr

Sur la photo : Patrice Le Ray dirige l’agence Kangourou Kids Toulouse centre et Ouest et Séverine Vinot celle de Toulouse est. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Pourquoi-Kangourou-Kids-Toulouse-forme-t-il-ses-nounous,12586