Les « meilleurs jobs » se dénichent désormais sur le net

C’est la dernière tendance en matière de recrutement. Certains employeurs qualifient désormais (en toute modestie) leurs offres de « meilleurs jobs » ou de « golden missions », leurs process de recrutement rappelant parfois certains concepts de téléréalité…

Flâner (pour ne pas dire glander) pendant six mois sur une île tropicale pour un salaire de 150.000 dollars australiens. C’est ainsi qu’un Etat australien a présenté le premier « meilleur job au monde », le Britannique Ben Southall ayant remporté le « gros lot ». La Française Florence Romuald, elle, a décoché « le second meilleur job du monde » fin 2009. Un voyage d’un mois au cours duquel elle devait faire du shopping et trouver les bonnes affaires dans les sept plus grandes capitales mondiales de la mode pour le comparateur de prix en ligne LetsBuyIt.com. Budget shopping : 10.000 euros. Salaire : 5.000 euros.

Ces opérations marketing ont fait depuis des émules, de plus en plus de recruteurs combinant désormais recrutement et gros coup de pub. C’est le cas par exemple des Sables d’Olonne, qui proposent en ce moment « le job de l’été » à deux « creamers », c’est-à-dire à deux ambassadeurs dont la difficile mission sera d’arpenter la plage pour informer les vacanciers sur les bons comportements à adopter face au soleil. Un CDD de six semaines rémunéré…5.000 euros !

80 jours autour du monde pour France Soir

« Le meilleur CDD du monde » lui, est actuellement proposé par France Soir. Le quotidien propose cette fois un tour du monde de 80 jours durant lequel l’heureux(se) élu(e) deviendra son envoyé(e) spécial(e). Si la rémunération sera « fonction du profil et de l’expérience », les conditions d’exercice du contrat suffisent à elles seules à attirer les candidats : séjours dans des somptueux palaces, visite du Taj Mahal à l’aube, casinos à Las Vegas, match de l’équipe de France en Afrique du Sud, vol libre en deltaplane au-dessus de Rio de Janeiro…

Des postes qui reposent sur un même process de candidature : un site internet dédié pour postuler et poster une vidéo de motivation et une invitation (qui est parfois aussi une condition) à faire le plus de buzz possible auprès de son réseau (Facebook, Twitter…) afin d’obtenir un maximum de votes. Plus que le fait de répondre ainsi à de réels besoins, ces opérations de recrutement se révèlent surtout de puissants vecteurs de communication. Une façon très « bling bling » d’attirer une nouvelle génération sensible aux paillettes.

Cela ne retire toutefois rien à l’attrait réel que comportent certains postes. La « Golden Mission » que vient de lancer GDF-Suez offrira sans nul doute une première expérience professionnelle unique aux quatre jeunes étudiants qui seront sélectionnés. Le groupe leur proposera en effet six mois de Volontariat International en Entreprise pour découvrir les métiers du groupe énergétique à travers quinze sites dans le monde...
Ingrid Lemelle

[(Carnets de voyage

Le job de l’été
Date de clôture : le 26 mai 2010
Choix du candidat : début juin 2010.
Dates du contrat : du 10 juillet au 22 août 2010
www.lejobdelete.com

Reportour du monde
Date de clôture : le 20 mai 2010 midi.
Entretien : le 21 mai 2010.
Choix du candidat : le21 mai 2010.
Dates du voyage : du 3 juin 2010 ou 21 aout 2010.
reportour.francesoir.fr

The Golden Mission de GDF-Suez
Date de clôture : le 13 juin 2010
Dates du VIE : à partir d’octobre 2010
www.generation-horizons.com
)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Les-meilleurs-jobs-se-denichent-1194