L’emploi territorial ne remporte pas les suffrages en région

Les communes, les Centres communaux d’action sociale, les départements, les Services Départementaux d’Incendie et de Secours… recruteront-ils cette année en Midi-Pyrénées ? Réponse avec la 14ème note de conjoncture du Centre National de la Fonction Publique Territoriale.

Elles sont 41% à avoir déclaré avoir augmenté leurs effectifs en 2009. Les moyennes et grandes collectivités territoriales de Midi-Pyrénées* (hors Région) ne sont plus que 15% à envisager leur augmentation pour l’année 2010… Pire, nombreuses sont celles qui tablent sur une diminution de leur personnel, à commencer par les intercommunalités d’agglomération (toutes ont déclaré envisager de le réduire), les communes de moins de 10.000 habitants (à 84%) ou encore les Services Départementaux d’Incendie et de Secours.

790 postes à pourvoir en 2010

34 % des moyennes et grandes collectivités territoriales recruteront néanmoins cette année, soit un total de près de 800 postes envisagés. C’est dans les services des « prestations sociales et culturelles » que les recrutements devraient être les plus nombreux (280 intentions), notamment le social (150), la restauration collective (60) et la santé (40). Les interventions techniques, « voirie, infrastructures et réseaux divers » et « bâtiment et patrimoine bâti »en tête, rassemblent pour leur part 190 intentions d’embauches. Enfin, en 3ème et 4ème places des besoins exprimés, arrivent la « direction et gestion des ressources » (150 postes) et les services « enfance et jeunesse » (120).

Les travailleurs sociaux, les assistants d’accueil petite enfance et les agents de gestion administrative seront ceux qui bénéficieront le plus de débouchés cette année. C’est également en catégorie C (lire les explications des différentes catégories dans notre rubrique « Jargon ») que les collectivités recruteront le plus (à 63% contre 22% en catégorie B et 15% en catégorie A). A noter également que si les moyennes et grandes collectivités territoriales de Midi-Pyrénées sont moins nombreuses à déclarer vouloir recruter en 2010 (34% contre 45% au national), elles semblent plus souvent confrontées à des difficultés de recrutement. Elles sont ainsi 46% à exprimer des difficultés contre 30% en moyenne en France, les principaux métiers concernés étant ceux de : chargé de publication, agent de gestion financière, budgétaire ou comptable, responsable sécurité du système d’information, aide-soignant et infirmier.
Ingrid Lemelle

* En 2007, d’après les données INSEE-COLTER, les moyennes et grandes collectivités de Midi-Pyrénées représentaient 63% de l’emploi public territorial

Crédit photo Herreneck - Fotolia.com

[(16 fiches prospectives métiers

L’Observatoire du Conseil National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) vient de mettre en ligne sur son site Internet 16 fiches prospectives sur des métiers « porteurs ». Trois grands types de famille sont analysés : les métiers à fort renouvellement d’effectifs, en tension et à forte évolution de compétences. On y retrouve ainsi certains métiers porteurs en Midi-Pyrénées (agent de gestion administrative et assistant d’accueil petite enfance) ou identifiés comme difficiles à recruter (chargé de communication, aide-soignant et infirmier).

Télécharger les fiches sur www.observatoire.cnfpt.fr)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/L-emploi-territorial-ne-remporte-1107