« Frappologie »

Out la graphologie, voici venu le temps de la « frappologie » ! Une science en devenir, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ayant notamment donné un avis autorisant la « reconnaissance de la frappe au clavier » en juillet 2011.

Il se pourrait ainsi que les responsables des ressources humaines étudient prochainement la façon dont vous « tapez » sur votre clavier pour déterminer votre profil psychologique. Selon un récent article paru dans Le Monde, il serait d’ores et déjà possible de déterminer le sexe de la personne qui frappe « sans se tromper, neuf fois sur dix ».

En France, le professeur Christophe Rosenberg, professeur à l’Ecole nationale supérieur d’ingénieurs (ENSI) de Caen, s’intéresse à la « biométrie douce » pour connaître certains traits de personnalités. Interviewé par Le Monde, il estime que « dans les prochaines années, il sera possible d’analyser la personnalité d’un individu, comme le font les graphologue ». « Ce n’est pas de la science-fiction », assure-t-il.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Frappologie-2616