Attention métier porteur !

Article diffusé le 21 juin 2021

Un partenariat gagnant ! Un rapprochement né d’une difficulté à recruter du personnel qualifié dans un secteur pourtant en forte croissance. Celui de l’accompagnement des personne âgées. Une solution a été trouvée et les résultats sont concluants, notamment pour ses bénéficiaires.

Accompagnant en gérontologie. Une profession qui ne connaît pas la crise ! Un titre également, désormais reconnu par l’Etat qui vient de l’inscrire au Répertoire national de la certification professionnelle. La formation est née en 2019, d’une réflexion initiée deux ans plus tôt par le Synerpa Occitanie, syndicat professionnel représentant les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) privés, Pôle emploi Occitanie, la Région et l’Agence régionale de santé (ARS). Face à l’importante pénurie de personnel et aux besoins, toujours plus croissants, la décision est ainsi prise de créer un cursus dédié. Il a pour objectif de préparer les apprenants à prendre soin des personnes âgées aux côtés des aides-soignantes. Et La Croix Rouge et le Greta sont les deux organismes retenus pour mettre en place des sessions de 434 heures, avec période d’immersion.

Résultat, 150 personnes ont été formées depuis le début de l’expérimentation et 86% sont aujourd’hui en poste. Un succès pour les partenaires. "A Pôle emploi Occitanie, nous avons fait le pari sur cette formation qui permet à des demandeurs d’emploi de commencer un parcours qui pourra s’inscrire dans une démarche plus globale de formation et d’évolution dans le service à la personne" » estime Thierry Lemerle, directeur de Pôle emploi Occitanie. Pour Martine Danes, déléguée régionale du Synerpa Occitanie, elle permet de franchir la première marche vers une spécialisation en gérontologie tout en répondant aux besoins des employeurs.

De nouvelles sessions à la rentrée

Des recruteurs à l’instar d’Armelle de Varenne, directrice de l’Ehpad Nouvelle-Orléans à Toulouse, et de Véronique Gémar, directrice de la résidence Maisonneuve à Villefranche de Lauragais, confrontées comme beaucoup d’établissements à la pénurie de candidats, au turn-over du personnel et aux difficultés de recrutement : "Les trois mois de formation, avec les stages, permettent de maîtriser les geste de base. Et de continuer sur un parcours évolutif de soignant si les personnes souhaitent aller plus loin", observent-elles.

Réunies récemment lors d’une présentation du cursus, Kari, Nathalie et Sophie sont elles aussi unanimes pour saluer la pertinence de cette formation qui leur a permis de savoir si elles étaient vraiment faites pour ce métier, en alternant notamment théorie et pratique. Toutes trois ont été embauchées depuis en CDI, et disent exercer aujourd’hui une profession certes difficile, mais utile et riche de sens.

Déployée à Toulouse, Montpellier, Narbonne, Villefranche de Lauragais, Perpignan, Muret et Auch, cette formation va faire l’objet de nouvelles sessions à partir de la mi-septembre. Les demandeurs d’emploi intéressés peuvent dès maintenant s’adresser à leur conseiller référent pour s’inscrire. Les femmes bien sûr, mais aussi les hommes, malheureusement encore très minoritaires...
Ingrid Lemelle

Photo Sabine van Erp - Pixabay.

Vous recherchez un emploi en Occitanie ? Une formation en alternance ? Découvrez les 18.568 postes recensés par la rédaction de ToulEmploi dans l’édition 2021 du « Qui recrute dans votre région ? », en kiosque ou sur notre boutique en ligne !

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Attention-metier-porteur,31521