ToulEmploi

Publié le lundi 9 décembre 2019 à 11h00min par Ingrid Lemelle

L’Enit fait de la mobilité internationale une priorité

L’École nationale d’ingénieurs de Tarbes (Enit) affiche un taux d’intégration proche de la perfection pour ses diplômés. « Nous nous appuyons sur la force de notre réseau, 7000 ingénieurs en poste », se réjouit Jean-Yves Fourquet, son directeur. « Nous formons des Bac +5 généralistes, de terrain, et polyvalents dans les domaines du génie mécanique et industriel. L’une de nos caractéristiques est d’être très proches de l’industrie. »

L’école tarbaise se félicite d’avoir mis en place une mobilité internationale, qui concerne désormais la totalité de ses étudiants. Le fruit de dix ans d’efforts pour l’établissement. Chaque élève passe ainsi un semestre à l’étranger en entreprise ou en études. « 100% d’entre eux partent, en plus, avec une aide financière de notre réseau étendu de partenaires. » Un atout indispensable pour ces futurs ingénieurs, selon son directeur ! « Aujourd’hui, la maîtrise de l’anglais et une expérience à l’international sont des incontournables », remarque-t-il. Dans ses expertises, l’Enit met l’accent sur la fabrication additive, mais aussi sur sa nouvelle plateforme dédiée à la recherche sur les nouveaux matériaux, issus par exemple de l’agriculture, pour remplacer les polymères, trop polluants.