Trois exercices pour prévenir les TMS de l’épaule

Article diffusé le 11 février 2013

Nous sommes de plus en plus nombreux à la ressentir. Une pointe à l’omoplate, une douleur à l’épaule, une raideur au niveau des cervicales... Les TMS de l’épaule touchent de plus en plus de salariés.

Les troubles musculo-squelettiques de l’épaule font partie des TMS les plus répandus. Gestes répétitifs, position maintenue, travail en force, postures articulaires extrêmes, musculature insuffisamment développée... sont autant de facteurs qui contribuent à l’apparition de douleurs au niveau de l’omoplate, de l’épaule, de la nuque... Pour les soulager et/ou les prévenir, nous avons demandé à Colin Guibert, préparateur physique à Toulouse, de nous préparer un programme.

Un programme « musclé »

« Pour le premier exercice, vous devez vous allonger sur le dos, genoux flex et pieds posés à plat, puis placer vos bras tendus perpendiculaires au buste. Vous repoussez alors vos épaules vers le sol sur une longue expiration (5 à 6 secondes). Vous relâchez, puis vous répétez ce mouvement 5 ou 6 fois. L’exercice permet d’assouplir et de renforcer les muscles situés au niveau des omoplates, ainsi que les trapèzes. »

Le second exercice s’effectue également au sol, en position assise, dos droit, jambes tendues. « En appui sur les mains, posées au niveau des fesses, vous allez décoller votre bassin du sol en inspirant, et tenir cette position 6 à 8 secondes. Réalisé régulièrement en séries (2 ou 3 séries de 6 à 8 répétitions chacune par exemple), cet exercice permet de renforcer les grands dorsaux et les trapèzes, et donc de prévenir les TMS. »

Renforcement musculaire toujours pour le dernier exercice. « A genoux, les fesses posées sur les talons, posez le buste sur vos cuisses, alignez votre nuque avec la colonne vertébrale et écartez les bras sur le côté mains posées sur le sol. Élevez ensuite vos bras en gardant bien l’alignement du dos, puis relâchez la contraction en ramenant les bras vers le sol. Répétez l’exercice 5 ou 6 fois. »

Des exercices qui peuvent donc soulager et prévenir les douleurs, mais en aucun cas faire des miracles !« Elles sont l’expression de problèmes mécaniques, psychologiques, physiologiques... qu’il faut savoir écouter », souligne Colin Guibert, qui conseille à ce titre aux personnes qui les ressentent de façon chronique à consulter leur médecin traitant.
Juliette Farelli

Photo Martinan - Fotolia.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Trois-exercices-pour-prevenir-les-3099