Envie de devenir le bras droit des dirigeants ?

Organisé autour de quatre expertises métiers, le réseau Bras droit des dirigeants compte aujourd’hui 80 consultants qui interviennent auprès des dirigeants de TPE/PME pour des missions qui s’inscrivent dans la durée. Explications d’une franchisée toulousaine.

Frédérique Marchal, vous êtes directrice d’agence Toulouse Nord de Bras droit des dirigeants, pouvez-vous nous présenter votre réseau ?
Bras droit des dirigeants a été fondé à Toulouse en 2008, par Bruno Duron. Son objectif était alors de proposer aux TPE/PME des cadres externalisés à temps partagé pour les accompagner dans leur développement commercial. Le concept s’est élargi depuis à d’autres expertises, et des outils et des process ont été élaborés afin de modéliser l’offre de services, et de pouvoir la déployer en franchise à partir de 2013. Le réseau s’articule aujourd’hui autour de quatre expertises : la direction commerciale, RH, financière et la gouvernance. Et il compte 80 franchisés en France, dont six en Occitanie.

Les franchisés proposent-ils l’ensemble de l’offre du réseau ?
Non, chaque franchisé est un expert métier qui gère ses missions dans son domaine d’expertise. Dans mon cas par exemple, qui suis une ancienne DRH, mon agence couvre la seule expertise direction des ressources humaines et mes seules interventions. Nous fonctionnons donc comme des consultants indépendants, sauf que nous sommes adossés à un réseau qui nous apporte des outils, de la formation, de la notoriété... et que nous retrouvons une forme de collectif avec les autres franchisés. J’occupe à ce titre aussi la fonction de directrice du réseau RH de la société, ce qui me permet d’être régulièrement en contact et en soutien des autres experts relevant de cette direction. Indépendants donc mais pas seuls !

Qu’est-ce qui vous distinguent des consultants traditionnels ?
La plupart des consultants interviennent par rapport à une problématique donnée, sur une phase de diagnostique qui se termine généralement par des préconisations. Nos interventions débutent elles aussi par une analyse de la situation, mais elles sont surtout très opérationnelles ! Nous accompagnons les dirigeants dans la mise en oeuvre de leurs actions, comme le ferait tout salarié, et donc souvent dans la durée (de plusieurs mois à plusieurs années) à un rythme récurrent et adapté aux besoins.
Je peux ainsi être sollicitée pour une mission ponctuelle de quelques mois sur du recrutement, ou intervenir comme responsable RH d’une PME qui souhaite externaliser complètement cette fonction. Et cela, auprès de plusieurs entreprises de secteurs différents, dont l’organisation et la culture sont aussi très différentes. Cette diversité est passionnante !

La situation actuelle peut-elle contribuer à l’essor de votre réseau ?
Je le pense oui, car cette crise sanitaire s’accompagne hélas d’une crise économique. Les événements ont rappelé à quel point une activité peut basculer du jour au lendemain. Cela requiert beaucoup de souplesse et d’agilité, et notre réseau apporte justement une alternative aux contrats de travail classiques, par définition « rigides ».
Le développement de notre réseau peut être également favorisé par les conséquences de cette crise sur les cadres, qui risquent d’être malheureusement malmenés. Certains pourraient être tentés de nous rejoindre pour travailler différemment...
Nous souhaitons, dans tous les cas, continuer à nous développer en France et en Espagne, où nous avons une filiale. Et peut-être en Europe au gré des opportunités...
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Sur la photo : Frédérique Marchal, directrice d’agence Toulouse Nord de Bras droit des dirigeants. Photo Yves Senecal DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Quelles-opportunites-offre-Bras-droit-des-dirigeants,28888