Mobilisation générale en faveur de l’emploi des jeunes !

Le Conseil régional, l’AGEFOS PME et la CGPME, la CRCI et le Medef, la Direction Régionale du Travail et Pôle emploi… les actions en faveur des jeunes se sont multipliées ces dernières semaines en Midi-Pyrénées. Une mobilisation générale qui fait la part belle aux partenariats.

Ils représentent aujourd’hui plus de 20 % des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi Midi-Pyrénées et sont ceux qui ont été les plus impactés par la dégradation du marché de ces derniers mois (+ 33,2 % de demandeurs de moins de 25 ans entre août 2008 et août 2009). Une situation très préoccupante qui suscite actuellement de nombreuses réactions. En septembre dernier, le Conseil régional était le premier à réagir en lançant sa "prime à l’embauche des jeunes diplômés" (voir notre article du 22 septembre 2009).

Les organisations patronales investies

Début octobre, la CGPME et l’AGEFOS PME décidaient à leur tour de mutualiser leurs moyens au profit d’une grande campagne d’information auprès des TPE et PME régionales. Objectif, que les sept conseillers en formation AGEFOS PME et les trois collaborateurs mis spécialement à disposition par la CGPME, rencontrent un minimum de 1.500 entreprises dans les 5 mois. Avec le soutien de Pôle emploi et des MCFE, cette équipe sensibilise les dirigeants aux contrats en alternance et principalement au contrat de professionnalisation.

Une démarche que la Chambre Régionale de Commerce et d’industrie a elle aussi, initié en partenariat avec le Medef Midi-Pyrénées. Le 15 octobre dernier, Jean-Louis Marty, président de la commission emploi, compétences et formation de la CRCI, et Daniel Thébault, président du Medef Midi-Pyrénées, signaient une convention visant la conclusion rapide de 300 contrats en alternance. Six développeurs de l’apprentissage ont été recrutés pour ce faire. « Leur mission consiste à informer, à accompagner les dirigeants dans leurs démarches administratives, voire à les aider à identifier des jeunes », a alors précisé Jean-Louis Marty. Une opération de sensibilisation doublée d’un concours : les premiers Trophées de l’alternance (plus d’infos sur le site de la CRCI Midi-Pyrénées).

Un "plan" régional porté par la DRTEFP Midi-Pyrénées

Il y a quelques jours, la Direction régionale du travail de l’Emploi et de la formation professionnelle annonçait qu’elle venait également d’arrêter un plan pour soutenir l’emploi des jeunes. Un plan qui comporte quatre axes prioritaires, le premier visant à soutenir l’accès à l’emploi dans l’entreprise avec, pour objectifs chiffrés, la conclusion de 2 080 contrats en CIE-jeunes, 9 600 contrats d’apprentissage et 6 200 contrats de professionnalisation. Pour permettre aux jeunes d’acquérir une première expérience professionnelle dans le secteur non marchand, notamment dans des collectivités, 1 200 contrats CAE-passerelle (lire notre question du 20 octobre) supplémentaires seront par ailleurs proposés aux jeunes les plus éloignés de l’emploi.

La formation professionnelle fera, là encore, l’objet de plusieurs actions. Enfin, des ateliers « plan jeunes » sont mis en place et proposés lors de l’inscription dans tous les sites régionaux de Pôle emploi. Les jeunes les plus en difficulté continueront enfin à être accueillis et accompagnés par les missions locales, notamment dans le cadre du CIVIS (plus de 5 000 fin août), et, pour les jeunes des quartiers de Toulouse, celui des contrats d’autonomie.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Jean-Louis Marty, président de la commission emploi, compétences et formation de la CRCI Midi-Pyrénées, et Daniel Thébault, président du Medef Midi-Pyrénées, lors de la signature de leur convention en faveur de l’alternance le 15 octobre dernier - DR.

Pour en savoir plus :
Le 22 octobre prochain, un petit déjeuner sur le plan d’urgence de relance de l’emploi des jeunes sera organisé à l’IFCAP de la CCI Ariège, en partenariat avec la DDTEFP 09, Pôle Emploi et la Mission Locale. Renseignements et inscriptions au 05 61 02 03 44.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Mobilisation-generale-en-faveur-de-754