Mesdames, comment dégommer votre syndrome de l’imposteur ?

Roxane Régnier a créé Misfit, un centre de bilan de compétence non conventionnel et d’accompagnement au coaching, destiné à mieux répondre aux problématiques féminines. Elle a développé un programme visant à lutter contre le syndrome de l’imposteur.

Roxane Régnier, pouvez-vous nous présenter Misfit ?
Je suis diplômée de l’Essec Business School. À Toulouse, j’ai monté le programme d’incubation de l’IoT Valley. J’ai créé Misfit en 2020, et nous avons déjà accompagné plus de 150 femmes. Nous proposons des bilans de compétences non conventionnels avec des coachings individuels à des femmes qui ont plusieurs années d’expérience et souffrent notamment de bore-out ou de burn-out. Nos accompagnements sont adaptés aux problématiques réelles des femmes dans le monde du travail. Ils portent notamment sur la confiance en soi. Au fur et à mesure de nos ateliers, le sujet du syndrome de l’imposteur revenait beaucoup.

De quoi s’agit-il ?
Le syndrome de l’imposteur est un ressenti d’illégitimité par rapport à une place donnée. Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un sentiment, d’un ressenti, pas d’une réalité. Cependant il crée des blocages et amène au développement des comportements d’auto-sabotage par l’évitement des situations. Il consiste par exemple pour une free-lance à dire oui à tout et à se retrouver surchargée de travail au point de ne plus être performante. Il touche globalement une population qui a du mal à revendiquer sa place (les autodidactes, les chercheurs...) et par rebond, les femmes sont plus touchées.

Qu’en est-il de votre accompagnement ?
Nous proposons un programme d’accompagnement baptisé « Je dégomme mon syndrome de l’imposteur » avec cinq coaching. Il est complètement individuel et repose sur un travail asynchrone avec l’accès à une plateforme en ligne. Il compte six modules qui détaillent ce qu’est le syndrome de l’imposteur, comment il fonctionne, ce qu’il crée, comment briser le cercle...

Comment se déroule-t-il ?
Nous ciblons les femmes entre 26 et 40 ans, plutôt citadines, qui ont des postes dans de grosses sociétésuyjh, notamment de la communication ou de la publicité, qui sont déçues par ces métiers et aimeraient se lancer dans autre chose, par exemple la création de leur activité. Cette formation coûte 499 euros et se déroule 100% en ligne. En terme de temps, les cadences sont très différentes et s’adaptent au rythme de chacune, mais il faut compter trois mois en moyenne.

Avez-vous d’autres projets en cours ?
Nous allons proposer une autre formation sur le même modèle que le syndrome de l’imposteur : comment apprendre à dire non ? Elle sera disponible en février/mars. Nous avons commencé à développer un autre module pour la fin du printemps : Comment devenir free-lance ?
Propos recueillis par Louis Lané

Sur la photo : Roxane Régnier, fondatrice de Misfit. Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Mesdames-comment-degommer-votre-syndrome-de-l-imposteur,32651