Le Pôle emploi constate une bonne résistance du marché pour 2008

En attendant le nouveau bilan, les résultats des examens auxquels la région a été soumise l’année dernière confirment sa bonne santé. Rien de très inquiétant à signaler en effet, si ce n’est la déjà fragile capacité de résistance des petites entreprises face à la crise…

Midi-Pyrénées totalisait 681.000 salariés fin 2008, soit légèrement plus qu’un an plus tôt. La région a donc été relativement épargnée, alors même que l’évolution de l’emploi salarié accusait un recul de 0,6% au national. « Cela nous place en 2ème position (ex æquo avec Aquitaine et Ile de France et derrière la Corse) », souligne le directeur régional du Pôle emploi, Yves Dubrunfaut. « Midi-Pyrénées étant en outre la seule région à avoir enregistré une évolution positive dans l’industrie. »

Son 0,3% (seulement) de progression globale met toutefois un terme à 14 années de très bonnes performances continues (comprises entre + 1 et + 4 % par an). « La croissance avait certes été de 2,3% en 2007, souligne Pierre Brossier, responsable statistiques, études et évaluation au Pôle emploi, mais cela rappelle aussi que nous partions de très haut ! » Ce sont les entreprises régionales de moins de 10 salariés qui ont été les plus touchées, leur effectif ayant diminué de 0,9% contre + 0,8% pour les autres.

La région résiste mieux au ralentissement


En légère hausse dans l’industrie (hors emploi intérimaire), le nombre d’emplois salariés a également augmenté dans le secteur tertiaire (qui concentre 70 % des emplois régionaux) et très légèrement reculé dans la construction (- 200 postes). Les départements les plus créateurs d’emploi ont par ailleurs été la Haute-Garonne (+ 4800 postes) et les Hautes-Pyrénées (une centaine), tous les autres ayant enregistré des taux d’évolution négatifs (entre – 0,4 % dans le Lot et – 1,3 % dans le Gers).

« Même si la situation s’est dégradée depuis, et bien qu’il faille s’attendre à un recul probable de l’emploi salarié régional pour 2009, plusieurs éléments récents nous incitent cependant à rester confiants, conclut Pierre Brossier. Les derniers chiffres de l’intérim (-17 % en Midi-Pyrénées contre – 26 % au national), un très bon indicateur avancé de l’emploi, témoignent notamment d’une bonne résistance au ralentissement. La région fait preuve d’une réactivité beaucoup plus importante que les autres. » A confirmer…
Ingrid Lemelle

Graphique Pôle emploi Midi-Pyrénées. DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Le-Pole-emploi-constate-une-bonne-682