L’Université de Toulouse veut susciter des vocations entrepreneuriales

Le pôle de recherche et d’enseignement supérieur (Pres) Université de Toulouse lance et coordonne un cursus dédié à la création d’entreprise dans les filières universitaires. Le « passeport » et le « chéquier » entrepreneuriat seront les outils clés du dispositif qui va être déployé dès la rentrée.

“Développer l’envie d’entreprendre des étudiants” : c’est l’objectif fixé par le ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur en lançant les “Pôles de l’Entrepreneuriat Etudiant”. A l’instar des vingt principaux sites universitaires français, Midi-Pyrénées aura son pôle, baptisé Ecrin (Entreprendre, Créer, Reprendre, Innover) et piloté par le PRES Université de Toulouse. De nombreux partenaires socio-économiques se sont engagés dans le projet : chambres consulaires, collectivités territoriales, Région Midi-Pyrénées, pépinières et réseaux d’entreprises (Entreprendre, ECTI, Boutiques Créer…), Incubateur Midi-Pyrénées.

Le Forum Creactiv se tiendra pour la première fois sur un campus universitaire

Concrètement, le parcours du jeune étudiant futur créateur d’entreprise sera structuré en trois étapes : sensibilisation, formation, accompagnement. En matière de sensibilisation justement, le Pres sera partenaire du Forum Creactiv, salon de la création d’activités du Grand Toulouse, qui se déroulera pour la première fois sur le campus de l’Université Paul Sabatier les 17 et 18 mai prochain. Quant au Concours Régional des Etudiants Créateurs d’Entreprises, il va être étendu aux universités.

De nouvelles Unités d’Enseignement optionnelles vont être progressivement créées dans l’ensemble des Licences et Masters. Notions délivrées : business-plan, portage de projet, propriété intellectuelle, création d’entreprise, risque, innovation. Et des offres de stages seront proposées dans des entreprises accompagnées par les pépinières et l’Incubateur Midi-Pyrénées.

L’étudiant devra alors constituer le contenu d’un “Passeport entrepreneuriat” s’il veut obtenir un “Chéquier Entrepreneuriat”. Ce sésame lui permettra d’accéder à un accompagnement par des professionnels jusqu’à la création de son entreprise et ce pendant trois ans au maximum après son diplôme.

Les acteurs de terrain du Pôle Ecrin seront les Bureaux d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP) situés dans les établissements membres du Pres Ce dernier va d’ailleurs recruter une personne pour coordonner l’ensemble du dispositif.
Frédéric Dessort

Sur la photo : Le “Pôle de l’Entrepreneuriat Etudiant” de Midi-Pyrénées a été baptisé Ecrin. Photo Université de Toulouse.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/L-Universite-de-Toulouse-veut-1843