Combien de postes les Geiq ouvrent-ils cette année en Occitanie ?

La Fédération française des Geiq lance la sixième édition de son événement annuel “3 jours avec les Geiq” (Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification). L’occasion de faire le point sur les opportunités en Occitanie.

Cécile Fuentes, vous êtes la déléguée régionale des Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq) en Occitanie, pouvez-vous nous rappeler quels sont les objectifs de ce dispositif ?
Il s’agit de groupements d’employeurs qui font le choix de l’alternance pour recruter. Des entreprises qui font fi de leur concurrence pour palier leurs difficultés d’embauche en ciblant des publics différents, des publics dits prioritaires : personnes éloignées du marché du travail, bénéficiaires de minima sociaux, jeunes de moins de 26 ans sans qualification, demandeurs d’emploi de 45 ans et plus... Le Geiq prend en charge toutes les actions de recrutement (information, sourcing, montage des parcours avec les Opco, les centres de formation...) et accompagne les alternants tout au long de leur cursus et même après. Ce qui nous permet d’avoir de très bons résultats en termes de qualification (94% de réussite) et d’insertion (70%).

Combien de Geiq existe-t-il en Occitanie ?
Nous en comptons 23 répartis sur 11 départements. Le principal secteur d’activité représenté est le BTP, qui possède historiquement une forte culture de formation en alternance. L’aide à domicile commence également à bien se développer, et nous avons aussi des Geiq dans l’industrie, le secteur viticole, la propreté, les espaces verts, et depuis peu le numérique à Toulouse, la création d’un deuxième Geiq étant en projet à Montpellier.

La vocation des Geiq étant d’apporter une réponse au métiers en tension, les besoins doivent être importants cette année non ?
Oui, nous avons interrogé les différentes structures pour évaluer les besoins à court et moyen termes, et nous avons à ce jour 412 postes ouverts en Occitanie. Il s’agit essentiellement de contrats de professionnalisation préparant aux métiers d’aide à domicile, de coffreur bancheur, ouvrier VRD, monteur réseaux, technicien de maintenance, préparateur de commande, cariste, manutentionnaire, agent de propreté et d’hygiène... pour des formations de niveaux BEP/CAP à Bac +2/3 dans le cas des développeurs. Des métiers qui souffrent d’un manque d’attractivité, mais sont pourtant porteurs en matière de débouchés et de perspectives d’évolution. Le président du Geiq BTP 46 est d’ailleurs un ancien salarié Geiq devenu chef d’entreprise...

Vous organisez prochainement la sixième édition nationale des “3 jours avec les Geiq”, comment cette opération sera-t-elle déclinée dans la région ?
Nous allons surtout profiter de l’organisation des salons Travail Avenir Formation pour communiquer sur nos offres, à Toulouse notamment les 16 et 17 mars. J’animerai pour ma part un webinaire avec le CarifOref Occitanie le 17 mars, de 10h à 11h30 (inscription ici) à destination des professionnels de l’orientation. Le Geiq BTP 46 organisera également une information collective avec Pôle emploi, dans le cadre de la nouvelle convention que nous avons signée avec l’opérateur régional.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Plus d’infos ici

Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Combien-de-postes-les-Geiq-ouvrent-ils-cette-annee-en-Occitanie,33584