CIE : quelles aides pour le recrutement de quels jeunes ?

Le dispositif constitue une opportunité pour les jeunes demandeurs d’emploi d’accéder plus facilement au marché du travail, mais également aux entreprises du secteur marchand de recruter en bénéficiant d’aides substantielles. Le CIE vient, en outre, d’être élargi à tous les jeunes !

En Occitanie, environ 20% des quelque 600.000 personnes inscrites à Pôle emploi sont des jeunes. « Depuis septembre 2020, le marché du travail s’est nettement rétréci pour cette cible, dont le manque d’expérience constitue un frein dans cette période particulière », explique Thierry Lemerle, directeur de Pôle emploi Occitanie. « Le Contrat initiative emploi (CIE) peut permettre à certains employeurs du secteur marchand d’accepter plus facilement ce temps nécessaire à l’adaptation d’un jeune à son poste. » Le CIE est en effet un contrat aidé. Et pour 2021, cette aide s’élève à 47% du Smic.

« Une aide précieuse dans le contexte actuel, mais que nous avons paradoxalement du mal à développer, l’enveloppe accordée en région Occitanie portant sur un objectif de 5000 CIE cette année. » L’une des raisons tient peut-être aux restrictions passées. Hier conditionné à certains profils, le Contrat initiative emploi jeunes vient pourtant d’être assoupli par arrêté préfectoral. Les conditions de durée de recherche d’emploi et de niveau de qualification ont ainsi été supprimées. Quant à l’aide financière, modulable en fonction des heures travaillées, elle ne fait plus l’objet de plafonnement.

Pour tous les jeunes !

Pour recruter en CIE, l’entreprise doit donc proposer à tout jeune de moins de 26 ans, ou jeune reconnu travailleur handicapé de 30 ans ou moins, un contrat de travail d’une durée minimale de six mois (renouvelables dans la limite de 24 mois). Un minimum hebdomadaire de 20 heures de travail est par ailleurs requis. Et l’employeur doit s’engager à mettre en place des actions d’accompagnement (aide à la prise de poste, à la construction du projet professionnel…), un tuteur, et enfin à remettre une attestation d’expérience professionnelle à l’issue du contrat.

Trois opérateurs sont habilités à mettre en oeuvre ce contrat : Pôle emploi, les Missions locales et Cap emploi. C’est également eux qui assurent l’accompagnement personnalisé auquel chaque jeune a droit pendant toute la durée de son CIE.
A noter qu’un autre contrat aidé est également fortement soutenu par l’Etat en ce moment. Il s’agit du Parcours emploi compétences, et il s’adresse toujours aux plus jeunes, mais aux employeurs du secteur non-marchand.
Ingrid Lemelle

Photo Igor Link - Pixabay.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/CIE-quelles-aides-pour-le-recrutement-de-quels-jeunes,31408