390.000

C’est, en Occitanie, le nombre de salariés qui occupent un poste pour lequel ils sont surdiplômés par rapport au niveau de formation généralement observé dans leur profession. Selon une récente étude de l’Insee Occitanie, un salarié sur cinq se trouve ainsi en situation de déclassement professionnel en 2017. Les plus jeunes sont particulièrement touchés, à l’instar des titulaires d’un diplôme non professionnalisant de niveau Bac +3 ou Bac +4.

« En dix ans, le niveau de diplôme le plus courant dans une profession donnée a eu tendance à s’élever », observe l’Insee, qui note que dans certains métiers, cette évolution n’a toujours pas été intégrée, entraînant davantage de situations de déclassement. C’est particulièrement le cas parmi les contremaîtres et agents de maîtrise (pour 53 % des salariés), les professions intermédiaires administratives de la fonction publique (51 %) et les personnels des services aux particuliers (38 %).

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/390-000,31938