250 offres à pourvoir au job dating de l’apprentissage de la CMA 31

Afin de préparer l’avenir de ses différentes professions, la CMA 31 organise le 4 juin prochain son deuxième job dating de l’apprentissage.

La Chambre des métiers et de l’artisanat de Haute-Garonne (CMA 31) organise le mercredi 4 juin son deuxième job dating de l’apprentissage, l’occasion de rappeler que les professions de l’artisanat sont toujours porteuses. « A la chambre, nous avons à cœur de préparer l’avenir et d’investir sur les jeunes. Un pourcentage important d’artisans va partir à la retraite et il faut s’y préparer. De plus, je rappelle que nos emplois ne se délocalisent pas et que Toulouse est une grande métropole où les besoins seront toujours importants », souligne Louis Besnier, le président de la CMA 31. L’artisanat en Haute-Garonne représente 25.230 établissements qui emploient 41.000 salariés et 2500 apprentis. « En tout, 100.000 personnes dépendent de l’artisanat dans le département, reprend Louis Besnier. Nous avons connu une croissance de 3% des établissements depuis un an et le maintien du nombre de salariés. »

Parmi les métiers porteurs du secteur, on compte, dans le département, comme dans le reste de la France, ceux de l’alimentation avec une hausse du nombre de salariés de 4% et de 3% pour les apprentis, et celui des services. En revanche, ceux de la production et du bâtiment « fatiguent un peu en ce moment » d’après Louis Besnier. Les plats à emporter, la poissonnerie, la boucherie et la boulangerie font partie des métiers porteurs. « Mais l’esthétique, la coiffure et la photographie demeurent également très attractifs pour les jeunes. Nous avons à cœur de soutenir ceux qui veulent aller au bout de leurs idées, en les accompagnant dans leur recherche d’innovation ou dans leur processus de création. »

Une employabilité garantie

Louis Besnier rappelle que les formations dispensées à l’Ecole supérieure des métiers de Muret, qui vont du CAP au BTS, garantissent l’employabilité et des compétences monnayables. « Avec l’essor de l’alternance, nous préparons aux métiers de demain. » Lors du job dating, 250 offres d’emplois seront d’ailleurs à pourvoir et quarante entreprises du secteur seront représentées. « Nous avons souhaité choisir des personnes qui savent parler de leur profession pour s’adresser aux participants. On évoque souvent la pénibilité de nos métiers mais nous tenons à rappeler que la donne a changé. »

Le matin, les personnes intéressées seront réunies pour une présentation des différentes professions. « Nous leur proposerons également un coaching pour préparer leurs entretiens de l’après-midi, car dans certains cas ça sera leur premier, et un travail sur leur CV. » Ensuite, l’après-midi, ils auront un entretien professionnel avec un chef d’entreprise. « Le retour sur la première manifestation avait été extrêmement positif, du côté des recruteurs comme des jeunes. Nous espérons le même succès et la même affluence pour cette nouvelle édition. »
Agnès Frémiot

Sur la photo : La 1ère édition du job dating de l’apprentissage avait remporté un franc succès. DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/250-offres-a-pourvoir-au-job-dating-de-l-apprentissage-de-la-CMA,13705