ToulEmploi

Publié le lundi 29 janvier 2018 à 18h33min par Ingrid Lemelle

Occitanie : quels sont les moteurs de l’emploi salarié ?

28.000 emplois créés entre 2011 et 2016, 29.000 uniquement sur la période septembre 2016 - septembre 2017. Les dernières statistiques publiées par les Urssaf Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon confirment une nette augmentation de l’emploi salarié privé en Occitanie.

1300 emplois salariés créés (hors intérim et agriculture) au cours du troisième trimestre 2017, dans le secteur privé, en Occitanie. C’est peu, et c’est surtout la plus faible augmentation observée depuis dix trimestres (+ 0,1%). Rien d’alarmant pourtant, la croissance de l’emploi restant solide dans la région. Ainsi, selon les dernières statistiques des Urssaf Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, « malgré ce ralentissement, sur un an, les effectifs de la région augmentent de 2,2% (+ 29.000 postes) soit un rythme supérieur à la moyenne nationale (+1,8%). » Cela situe l’Occitanie en troisième position des régions métropolitaines les plus dynamiques en termes d’emplois après les Pays‑de‑la‑Loire (+ 2,7%) et la Bretagne (+ 2,3%).

Une reprise généralisée

Autre bonne nouvelle, à l’exception des « industries extractives, énergie, eau » et de l’immobilier, tous les secteurs ont vu leurs effectifs progresser entre septembre 2016 et septembre 2017. Certains poursuivent leurs recrutements à un rythme soutenu. C’est le cas des deux « poids lourds » de l’emploi régional que sont, d’un côté, les activités scientifiques et techniques et de services aux entreprises (13,3% des salariés du privé), et de l’autre, le secteur de la santé et de l’action sociale (près de 16%). Les effectifs des premières ont augmenté de 3,3% sur un an, mais également de 7,3% entre 2011 et 2016, ce qui représente 12.000 emplois gagnés sur la période. Plus de 12.800 emplois ont été par ailleurs créés dans la santé et l’action sociale, dont les effectifs ont continué à croître de 1,4% entre septembre 2016 et septembre 2017.

Dans les services toujours, l’hôtellerie restauration affiche la plus forte croissance sur un an : de 4,4%. « Les effectifs ont notamment progressé dans les Pyrénées‑Orientales (+ 7,3%), l’Aude (+ 9,1%) et l’Hérault (+ 6,2%), qui profitent d’une bonne saison estivale, et en Haute‑Garonne (+ 4,2%) », souligne l’Urssaf. De 2011 à 2016, l’emploi salarié avait déjà augmenté de 6,6% dans ce secteur, soit 5300 emplois créés. Transport et logistique confirme également leur dynamisme (+ 1,4% sur un an), à l’instar des activités « information, communication et informatiques » (+ 4% sur un an). « Les créations concernent à la fois la Haute‑Garonne et l’Hérault (qui concentrent 85 % des effectifs du secteur à eux deux). Ce sont notamment les activités informatiques qui portent cette hausse (+ 7,6% sur un an, soit 2000 postes supplémentaires). En dix ans, l’informatique a créé plus de 10 000 emplois en Occitanie et représente désormais 29 000 postes. »

Le commerce, qui rassemble 247.500 salariés dans la région, reste également sur sa lancée. Contrairement à la tendance nationale, les effectifs progressent régulièrement depuis 2015 : de 1,6%, entre septembre 2016 et septembre 2017, soit plus de 4000 postes créés. C’est aussi le cas de l’industrie. Soutenu par l’aéronautique et le spatial, le secteur a globalement continué à renforcer ses effectifs salariés, entre 2011 et 2016 (de 1,8%), tandis l’emploi industriel reculait de 5,2 % en France. « Le dynamisme de l’industrie en Occitanie est porté par la fabrication de matériels de transport qui emploie 43.000 salariés en 2016. En cinq ans, les effectifs ont bondi de 17,3%, soit 6300 créations de postes », indique l’Urssaf. Une hausse confirmée entre septembre 2016 et 2017 : de 2,1%.

La construction renoue avec la croissance

Reste la construction, qui perdu 14.400 postes en cinq ans. Ce recul de l’emploi salarié a cette fois été plus marqué en Occitanie qu’en France (- 11,5% contre - 8,6%). Mais là aussi, le marché a repris des couleurs. « Sur un an, les effectifs progressent de 1,6% soit 1750 emplois supplémentaires. Toutefois, la croissance ne s’est pas encore diffusée dans la région. Alors que la Haute-Garonne (+ 3,6%) et l’Hérault (+ 3,1%) ont créé 1800 postes à eux deux, plus de la moitié des départements occitans en ont supprimé dans le même temps », rapporte l’Urssaf.

La Haute-Garonne et l’Hérault, deux départements qui soutiennent plus largement l’emploi en Occitanie. Entre septembre 2016 et septembre 2017, la Haute-Garonne a certes concentrée près de la moitié des créations de postes (13.300) enregistrées dans la région, tandis que l’Hérault a gagné 7200 postes. C’est également à ces deux territoires, et dans une moindre mesure au Tarn-et-Garonne, que l’Occitanie doit sa deuxième place des régions les plus créatrices d’emplois en France, entre 2011 et 2016, tous les autres départements ayant stabilisé ou perdu des emplois durant ces cinq années.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : A l’exception des « industries extractives, énergie, eau » et de l’immobilier, tous les secteurs ont vu leurs effectifs progresser entre septembre 2016 et septembre 2017, en Occitanie. Photo Fotolia_Maxsim.
Graphique Urssaf Midi-Pyrénées DR.