ToulEmploi

Publié le lundi 3 avril 2017 à 10h47min par Valérie Ravinet

Occitanie : 105 travailleurs d’Esat reçoivent leurs attestations des acquis de l’expérience

Pour la 3e année consécutive, les travailleurs des Esat ont suivi un parcours pour faire reconnaitre leurs expériences. Ils viennent de recevoir leurs attestations officielles, lors d’une cérémonie organisée par l’Areder, dans le nouvel auditorium de l’Université Paul Sabatier.

Ils ne sont pas un ni deux, mais 105 travailleurs lauréats d’un parcours de formation dans leur spécialité, venant de 17 établissements et services d’aide par le travail (Esat) de la région. Pour remettre les attestations, le collectif régional inter-établissement médico-social de travail protégé, regroupé au sein de l’Areder (Association régionale pour le développement et la reconnaissance des compétences professionnelles des travailleurs en situation de handicap) a fait sa part du travail : les directeurs des Esat ont organisé une cérémonie digne d’une grande école, au cœur même de l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier, mercredi 29 mars dernier. « Cette cérémonie est un moment marquant pour les travailleurs en situation de handicap. Elle reconnait publiquement le développement de leurs compétences, de leurs parcours, et une insertion professionnelle réussie », se réjouit Daniel Masson, président de l’Areder.

Un dispositif reconnu

Le dispositif de Reconnaissance des acquis de l’expérience (RAE) inspiré de la désormais classique VAE (Validation des acquis de l’expérience) permet de reconnaître les compétences professionnelles des travailleurs et salariés handicapés. Les candidats constituent un « dossier de preuve » qu’ils présentent à un jury constitué de représentants de l’entreprise, de professionnels du secteur médico-social et de représentants de l’organisme certificateur, agriculture, travail ou éducation nationale, qui reconnaît les compétences présentées par rapport aux attendus des référentiels métiers de droit commun. Une attestation est délivrée soit par l’employeur, soit l’Éducation nationale ou le ministère de l’Agriculture selon la manière d’apporter la preuve des acquis de l’expérience.

Le réseau national Différent & Compétent agrège des structures régionales et œuvre pour la mise en place du dispositif. En 2016, 22 métiers étaient concernés, près de 3800 professionnels formés, 560 établissements engagés et la barre du 10.000 ème travailleur a été franchie.

Une promo parrainée par un sportif de haut niveau

Le dispositif connait dans la région un succès grandissant. Le nombre d’Esat qui rejoint l’Areder augmente chaque année, de même que le nombre de travailleurs qui suivent ce parcours : 35 attestations remises en 2014, 78 en 2015 et 105 cette année, avec 14 métiers représentés (production horticole, menuiserie, conduite d’engins industriels, couture ou encore agent d’entretien textile).
« J’ai accepté avec plaisir de parrainer cette promotion puisque je suis moi-même en situation de handicap dans ma passion qu’est l’escalade », confie Julien Gasc, champion de France et vice-champion du monde 2016 d’handi-escalade, parrain de la promotion 2016. « On permet ici aux travailleurs de s’exprimer, de développer leur potentiel dans le travail. On est content de voir que ces gens, qui partent désavantagées dans la vie, s’intègrent avec plaisir et trouvent à s’épanouir dans un métier ».
Depuis 2014, 40 moniteurs et 21 directeurs et cadres des établissements ont été formés pour accompagner les travailleurs dans la démarche. Affaire à suivre.
Valérie Ravinet

Sur la photo : Les 105 travailleurs des Esat avec leurs attestations, sur la scène de l’auditorium Paul Sabatier. Crédits : Anne-Laure Corniguel.