ToulEmploi

Publié le lundi 9 juillet 2018 à 18h21min par Ingrid Lemelle

A Toulouse, tapis rouge pour les ingénieurs et techniciens chez Thales

Face à une hausse d’activité et l’apparition de nouveaux besoins, Thales recrute ! 160 CDI sont proposés en Occitanie cette année et près d’un poste sur deux sera destiné à un jeune diplômé.

Thales est la 3e entreprise préférée des étudiants en école d’ingénieur (après Airbus et Google), selon la dernière enquête réalisée par le cabinet Universum et Thales le leur rend bien ! L’entreprise recrute en effet en masse : 2000 postes ouverts en France en 2018, dont 160 CDI et 380 offres de stages et alternants en Occitanie. Chaque année, la moitié des nouvelles recrues embauchées en CDI seront des jeunes diplômés de moins de 30 ans, c’est-à-dire dotés de trois à cinq ans d’expérience.
« Notre groupe est en croissance, avec de nouveaux contrats et demandes de clients, ainsi qu’avec l’apparition de nouveaux besoins dans les secteurs de la sécurité des systèmes d’information et la cybersécurité », indique Vincent Mattéi, le directeur de la mobilité et du recrutement France.

Un label qui génère de nouvelles activités

Or en Occitanie, le site toulousain est notamment centre de la sécurité des technologies de l’information, habilité par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Un label qui génère de nouvelles activités, et donc des embauches. Elles portent sur la gestion des Big Data, et l’évaluation de la sécurité autour de solutions logicielles et matérielles. Et ce, bien sûr, en complément des activités historiques : gestion des systèmes de contrôle aérien, activités avioniques, spatial…

Dans le détail, les profils les plus recherchés sont des diplômés de niveau Bac +5, issus d’écoles d’ingénieurs et de masters universitaires, ainsi que des techniciens de niveau Bac +2/3, diplômés en électronique et électrotechnique.
L’entreprise déclare favoriser les recrutements variés et elle entretient pour cela des partenariats avec différentes écoles et universités (l’Isae, l’Enac, l’Insa, l’Université Paul Sabatier).

Dans un contexte de pénurie, qui pousse les recruteurs à se disputer les talents, Thales multiplie en outre les modes de recrutement : réseaux sociaux, hackatons, afterworks, et interventions dans les écoles.
Béatrice Girard

Postulez sur www.thalesgroup.com

Photo : Etienne de Malglaive - CAPA Pictures © THALES