ToulEmploi

Publié le lundi 18 février 2013 à 17h42min par Ingrid Lemelle

7.680 à 8.890 projets d’emplois cadres en Midi-Pyrénées !

Interrogées par l’Apec fin 2012, près de 500 entreprises régionales ont livré leurs intentions de recrutement de cadres pour 2013. Des entreprises qui témoignent d’un bel optimisme (mêlé de prudence…), Midi-Pyrénées se plaçant parmi les trois régions les mieux orientées de (...)

7.680 au minimum, 8.890 au mieux. C’est le nombre de cadres qui devraient être recrutés cette année en Midi-Pyrénées, soit une évolution comprise entre - 5% et + 10% par rapport au nombre de cadres recrutés en 2012. Des tendances qui placent la région au-dessus des perspectives nationales (comprises entre -1% et -10%). Selon les résultats du dernier Panel de l’Apec, les entreprises régionales feraient donc preuve d’un bel optimisme. 10% d’entre elles envisagent certes d’augmenter leur effectif cadre au cours des prochains mois (15% en Haute-Garonne !), contre 6% qui anticipent leur réduction. Un ratio qui distingue là encore Midi-Pyrénées de la moyenne nationale (8/6). « Nous faisons partie des trois régions les mieux orientées de France, souligne Jean-Sébastien Fiorenzo, responsable des relations entreprises de l’Apec dans le Sud-Ouest. Midi-Pyrénées arrive ainsi en seconde position, ex æquo avec l’Ile-de-France, juste après la région Limousin. »

Études, R&D et informatique

Pas de grosse surprise en revanche au niveau de la répartition des projets par secteur et par fonction. Quoiqu’en baisse de deux points, les services concentrent toujours la majeure partie des intentions de recrutement (61% du total). L’industrie confirme également son dynamisme en réunissant 26% des projets cette année, en hausse d’un point. Le commerce, lui, reste stable (à 6%), et la construction évolue d’un point (7%)… « Si le secteur enregistre une baisse d’activité, il doit en revanche équilibrer sa pyramide des âges », explique Jean-Sébastien Fiorenzo.

Quant aux cadres les plus demandés cette année… ce sont toujours les mêmes ! Boostées par la demande du secteur aéronautique, industriels et entreprises de services souhaitent ainsi poursuivre leurs recrutements sur les fonctions études et R&D (à 29% contre 27% des postes créés en 2012) et informatiques (à 26% contre 24% en 2012). Si les commerciaux complètent également toujours le podium, ils sont cependant en perte de vitesse cette année. Ils réunissent en effet 12% des projets déclarés contre 16% il y a un an. « Une baisse qui s’explique peut-être par un report des embauches sur des profils moins qualifiés et sur les ingénieurs dotés de compétences commerciales », commente Jean-Sébastien Fiorenzo.
Pour les autres en revanche, le marché de l’emploi s’annonce toujours aussi tendu…
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Les services concentrent toujours la majeure partie des intentions de recrutement en Midi-Pyrénées. Photo Cédric Helsly - Apec.

Place aux « jeunes » !

Optimistes, les entreprises régionales n’en sont pas moins prudentes. Leur préférence va ainsi vers les cadres opérationnels, c’est-à-dire vers les jeunes qui justifient d’une première expérience (37% des intentions) et les cadres confirmés avec 6 à 10 ans d’expériences (20%). Si les cadres de 35/40 ans, soit une expérience comprise entre 11 et 15 ans, ont représenté 10% des embauches en Midi-Pyrénées l’année dernière, ils rassemblent en outre 18% des projets cette année. Le marché se contracte en revanche pour les jeunes diplômés et cadres seniors, à l’instar de leurs homologues non cadres…