Toulouse : pourquoi le groupe Just Eat va-t-il passer ses livreurs en CDI ?

Just Eat change de braquet et va recruter plusieurs centaines de livreurs en CDI à Toulouse. Victor Ennouchi, directeur des opérations de livraison pour la France, nous explique ce changement de philosophie.

Victor Ennouchi, combien de personnes la société Just Eat va-t-elle recruter à Toulouse en 2021 ?
Toulouse est la quatrième ville française, après Paris, Lyon et Bordeaux, dans laquelle nous allons proposer un mode de livraison beaucoup plus responsable aux restaurateurs et aux clients, en « cdisant » nos livreurs. Nous allons recruter 120 personnes dans un premier temps, puis jusqu’à 300 en fonction de la demande d’ici à la fin de l’année.

De quel type d’emploi s’agit-il ?
Nous mettons en place des contrats dont la durée varie entre 10, 15, 20 ou 24 heures, jusqu’à 35 heures, payées 10,30 euros de l’heure, indépendamment de la demande. Dans les autres villes, nous employons majoritairement des étudiants. Mais ces postes sont ouverts à tous, pour des compléments de revenus ou même des temps pleins. Nous mettons des vélos électriques à disposition de ceux qui travaillent le plus longtemps. Pour les autres, nous assurons la maintenance de leur deux-roues.

Pourquoi avez-vous choisi de mettre en place des CDI ?
Nous proposons une alternative. Cette stratégie repose sur la dynamique de notre plateforme. Nous investissons pour responsabiliser le marché et éduquer les clients, comme les restaurateurs.

Quels sont vos critères de recrutement ?
Nous ne recrutons ni sur les CV, ni sur les diplômes. Nous avons un processus de candidature qui dure entre trois et six jours. Il nous permet de jauger la motivation des postulants et d’écrémer les candidatures. Nous sommes transparents, c’est un travail qui demande un peu de volonté. Il faut pouvoir livrer qu’il pleuve ou qu’il neige, ce n’est pas un métier facile.

Quelles sont leurs perspectives au sein de Just Eat ?
Nous sommes en mesure de faire monter en compétences nos livreurs, qui peuvent devenir capitaines s’ils ont de bons retours, et encadrer une équipe d’une vingtaine de personnes. Ils sont susceptibles de faire carrière chez Just Eat.
Propos recueillis par Louise Lané

Postulez sur : www.takeaway.com/devenir-livreur

Photo Just Eat DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Toulouse-pourquoi-le-groupe-Just-Eat-va-t-il-passer-ses-livreurs,30906