Quelles sont les perspectives de KFC en Midi-Pyrénées ?

Kentucky Fried Chicken recrute chaque année une centaine de personnes en Midi-Pyrénées. Acteur majeur de la restauration rapide, le groupe mise sur la diversité des profils et des compétences et donne leur « chance à toutes les personnes motivées ». Des profils que l’enseigne capte en partie avec l’appui de Pôle emploi.

Quelles sont les perspectives de développement de KFC en Midi-Pyrénées ?
KFC compte aujourd’hui 143 restaurants partout en France, dont 7 en Midi-Pyrénées (essentiellement en Haute-Garonne). Nous sommes en phase de fort développement. Notre ambition est d’atteindre 300 restaurants à l’horizon 2017 afin de mailler encore un peu plus le territoire et de renforcer notre présence dans certaines régions où nous sommes déjà implantés, notamment en Midi-Pyrénées.

A combien estimez vous vos besoins en recrutement sur la région ?
KFC c’est 7.000 collaborateurs en France et 1.200 emplois supplémentaires créés chaque année, dont 96% en CDI. Chaque ouverture de restaurant permet la création de 50 à 100 nouveaux emplois au niveau local. Selon le dernier classement du Figaro, KFC est ainsi le 13ème recruteur de France.
Aujourd’hui, les 7 restaurants KFC implantés sur la région ont permis près de 300 créations de postes. De plus, nous recrutons en moyenne chaque année entre 10 et 20 personnes par restaurant, principalement dans l’agglomération toulousaine.

Quels sont les postes que vous proposez et quels sont les profils que vous recherchez ?
Pour accompagner notre développement, nous recherchons des personnes compétentes, motivées, aimant travailler en équipe et le contact avec le public. Toute personne répondant à cette exigence est la bienvenue. En retour, elle bénéficiera d’une formation sur chaque poste. La diversité des profils et des compétences est une valeur-clé chez nous. Etudiants, mères de famille, seniors … KFC donne sa
chance à toutes les personnes motivées avec les compétences nécessaires.
Pour nos restaurants, nous recrutons trois fonctions : des employés polyvalents (à temps partiel), chargés de l’accueil des clients, de la prise de commande et de la préparation des produits... ; des assistants manager (pour des Bac +2 en commerce, gestion ou restauration ou
ayant une expérience au management d’équipe), qui aident au quotidien le directeur du restaurant à manager les employés et à gérer la partie commerciale du magasin ; et des directeurs (deux à cinq ans d’expérience dans la gestion d’un centre de profit), qui a en charge la gestion du restaurant.

Vous êtes semble-t-il un adepte de la méthode de recrutement par simulation, pour quelles raisons ?
À chaque ouverture de restaurant, nous travaillons en étroite collaboration avec les agences Pôle emploi et la plateforme de vocation au niveau local.
Pour le recrutement des employés polyvalents, KFC utilise en effet la Méthode de recrutement par simulation (MRS), développée par le Pôle emploi. Il s’agit de mettre en situation les candidats, afin de détecter rapidement leurs aptitudes sans tenir compte du curriculum vitae. Chaque année, KFC recrute plus de 50% de ses collaborateurs via cette méthode.

Quels sont les atouts de l’enseigne ? En matière d’évolutions notamment ?
Les perspectives d’évolution sont importantes chez KFC. Nous formons en interne tous nos salariés à leur poste. Un employé polyvalent peut évoluer vers un poste d’encadrement s’il en a les compétences et l’envie. Actuellement dans nos restaurants, deux tiers des directeurs sont issus de la promotion interne.

De quelle manière nos candidats peuvent-ils postuler pour les postes à pourvoir en Midi-Pyrénées ?
Pour en savoir plus sur les postes pour lesquels nous recrutons en ce moment, ils peuvent se rendre sur notre site internet : ou www.kfc-recrute.fr déposer une candidature spontanée en restaurant.
Propos recueillis par Ingrid Lemelle

Sur la photo : Isabelle Harion, responsable Emploi de KFC. DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Quelles-sont-les-perspectives-de-2798