Partants pour le nouvel Agro-Bachelor de l’EI Purpan ?

Établissement de référence en matière de formation agri/agro, l’École d’ingénieurs de Purpan propose une nouvelle formation scientifique, pluridisciplinaire et professionnalisante, mettant l’accent sur un projet humain personnalisé : un Agro-Bachelor.

Désormais présente sur Parcoursup, l’École d’ingénieurs de Purpan (IEP) a réussi « son entrée dans le grand bain » et enregistré une augmentation de ses effectifs en première année de 30%. « Nous sommes passés de 200 à 263 élèves, tout en augmentant le niveau, ce qui faisait partie de nos engagements », se réjouit Eric Latgé, son directeur.

Un "luxuary" Bac +5 en projet

Depuis la rentrée de septembre, l’établissement a enrichi son offre d’un Agro-Bachelor, une nouvelle formation en trois ans. « Nous répondons ainsi à la demande des entreprises qui recherchent des cadres intermédiaires pour travailler dans les usines de fabrication ou sur les chaînes, voire comme commerciaux ou technico-commerciaux », précise le directeur. Disponible pour l’instant seulement en formation initiale, ce cursus pourrait être décliné à l’avenir en apprentissage. « Les meilleurs élèves sont susceptibles ensuite d’intégrer le parcours ingénieur. Pour le moment, cette formation est accessible uniquement sur dossier et repose sur les fondamentaux de la formation Purpan », note Eric Latgé.

Quatre double-diplômes réalisés en partenariat avec Toulouse School of Management ont également rejoint le panel des formations proposées par l’IEP. Il s’agit de Masters en Management international, Innovation, Gestion d’entreprise et Marketing. « Ils apportent une complémentarité à nos étudiants et donnent une couleur un peu différente à leur diplôme. Je rappelle que 15% de nos diplômés partent à l’étranger, ces nouveaux parcours renforcent donc la dimension internationale de notre établissement. » L’école travaille en outre à la création d’un nouveau Bac +5 dispensé entièrement en anglais : Future French Luxuary. « Il permettra notamment d’aborder les filières du luxe français et la valorisation des produits. Il s’adressera aussi bien aux étudiants étrangers que français », précise Eric Latgé.
Agnès Frémiot

6250 euros l’année

Crédit photo EIP.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Partants-pour-le-nouvel-Agro-Bachelor-de-l-EI-Purpan,27619