Occitanie : Pour O’Clock, il est temps d’aider les décrocheurs à trouver leur voie

L’école O’Clock propose un programme de onze jours aux jeunes décrocheurs afin de leur faire découvrir les différents métiers du numérique. Une première session vient de débuter et une deuxième est prévue en novembre.

L’école O’Clock a choisi de s’adresser aux décrocheurs entre 18 et 29 ans pour les aider à trouver leur voie dans le numérique. « Notre école a été créée en janvier 2017 et forme aux métiers du développement web et mobile avec une particularité, celle de proposer ses enseignements en télé-présentiel », rappelle Alexia Simonot, responsable des relations institutionnelles de la structure, basée à Toulouse. Depuis sa création, la structure a diplômé 2500 personnes et en compte actuellement 360 en formation.

Elle vient de lancer le programme Momentum qui s’adresse plus particulièrement aux Neet (Not in education, employment or training). « Nous souhaitons faire découvrir les métiers du numérique aux jeunes. Nous avons choisi d’en approfondir cinq : développeur web (l’ADN d’O’Clock), community manager, web designer, développeur en cybersécurité et médiateur numérique », détaille Marwen Belkaïd, chargé du programme pour l’école, installée à Montpellier. « L’objectif est de faire tomber les barrières et de leur montrer qu’ils sont capables d’exercer ces métiers qui ne sont pas réservés aux geeks. Il faut encore lever des clichés à ce sujet pour des jeunes qui ont majoritairement un usage récréatif du numérique. »

Un programme de onze jours gratuit

Ce cursus se déroule sur onze jours et comme toutes les formations d’O’Clock, il est proposé par le biais de classes virtuelles. Le parcours se déploie en entonnoir, avec une présentation des différents métiers aux participants, qui en choisissent d’abord trois qu’ils désirent approfondir, avant de se fixer sur un dernier pour la fin de la formation. Momentum mêle partie théorique et cas pratiques pour permettre aux participants d’être acteurs de leur apprentissage. « L’idée est ensuite de leur permettre de continuer dans le métier qu’ils ont choisi de découvrir, s’ils le désirent, en leur présentant des formations qui existent dans leur secteur géographique. Nous allons également travailler avec eux sur leurs softskills, les aider à bâtir leur parcours professionnel ou à construire leurs CV », précise Marwen Belkaïd.
La première session qui comptera une cinquantaine de participants va se dérouler du 14 ou 28 juin, la deuxième sera organisée en novembre prochain. Ce programme est gratuit pour les participants, puisqu’il est lauréat du Google Impact Challenge.
Louise Lané

Photo : Le programme Momentum est proposé en télé-présentiel. DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Occitanie-Pour-O-Clock-il-est-temps-d-aider-les-decrocheurs-a,31460