« Nous créerons plus d’emplois en 2011 »

189.500 demandeurs d’emploi inscrits au Pôle emploi Midi-Pyrénées à fin novembre 2010, soit une hausse de 6,4% sur un an. Et pourtant, les signes de redémarrage du marché de l’emploi sont bien réels sur notre région. Une tendance qui devrait même se confirmer en 2011 selon le directeur de Pôle emploi Midi-Pyrénées, Yves Dubrunfaut.

Deuxième région en termes d’évolution de l’emploi salarié au troisième trimestre 2010 (+ 1,5% sur un an, contre + 0,6% au plan national), Midi-Pyrénées vivrait une « période de convalescence ». « 2011 ne sera pas marquée par une reprise fulgurante, mais nous créerons plus d’emplois en 2011 qu’en 2010 », assure Yves Dubrunfaut. Statistiques à l’appui, le directeur de Pôle emploi Midi-Pyrénées rappelle ainsi que, sur ce troisième trimestre, les effectifs de l’industrie ont recommencé à progresser légèrement (+ 0,1%), que la construction a regagné des emplois (+ 0,4%) et le nombre de salariés du tertiaire augmenté de 0,7%. « Le redressement de l’intérim observé depuis le second semestre 2009 se poursuit également. Bien qu’encore loin des niveaux atteints en 2007, cet indicateur avancé de l’emploi a progressé de 9,5% entre octobre 2009 et octobre 2010. »

Autant de signes de reprise du marché, reprise qui devrait être confirmée cette année. « Les offres d’emploi devraient continuer à augmenter dans certains secteurs, du commerce de détail notamment, de l’action sociale, de la restauration ou encore de la publicité et des études de marché (lire encadré ci-dessous), indique Yves Dubrunfaut. De plus, avec une économie mieux orientée, les services aux entreprises devraient rebondir et retrouver leur dynamisme. » De quoi faire baisser sensiblement la demande d’emploi au cours des prochains mois ?

Objectifs jeunes, seniors et bénéficiaires du RSA

« Même si Midi-Pyrénées continue à créer davantage d’emplois qu’elle n’en perd, elle a aussi comme particularité de devoir faire face à un important solde migratoire, rappelle le directeur de Pôle emploi. La situation continuera donc à être favorable à l’emploi des jeunes, soutenu par de nombreux dispositifs qui vont se renforcer (le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C de moins de 25 ans a baissé de 0,4% entre novembre 2009 et novembre 2010), mais notre inquiétude porte sur les demandeurs âgés de 50 ans et plus, dont le nombre continue en revanche de croitre (+16% sur un an). Une population qui sera une de nos priorités en 2011. »

Les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA), qui représentent à eux seuls un tiers des demandeurs d’emploi en Midi-Pyrénées, feront également l’objet d’une attention particulière du Pôle emploi qui entend par ailleurs poursuivre sa stratégie d’alliances afin d’être au plus près des besoins des territoires. Ce fut le cas dernièrement avec la Chambre régionale du commerce et de l’industrie, la Chambre des métiers ou encore les Opca. « Nous mettons progressivement en place les Préparations opérationnelles à l’emploi (POE) avec ces derniers, mesures qui permettent d’accompagner l’insertion des demandeurs d’emploi en finançant l’acquisition de compétences nécessaires à la prise de postes. » La direction régionale souhaite enfin renforcer ses efforts à destination des entreprises pour recueillir davantage d’offres. Le nombre d’établissements « clients » a déjà progressé de 12% en 2010.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Yves Dubrunfaut, directeur de Pôle emploi Midi-Pyrénées. DR.

[(Les métiers en tension

Les métiers qui peinent à recruter en Midi-Pyrénées se concentrent dans cinq familles de métiers :

L’hôtellerie / restauration : personnel de cuisine, personnel polyvalent en restauration service en restauration.
La santé : soins infirmiers, soins d’hygiène et de confort du patient.
Le commerce et la vente : boulangers, pâtissiers, bouchers.
Le transport et la logistique : conduite de transport en commun, conduite de transport de marchandises sur longue distance.
Le bâtiment : pose de fermetures menuisées, maçonnerie.)]

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Nous-creerons-plus-d-emplois-en-1587