L’Occitanie, région pilote d’un dispositif visant à lutter contre l’illectronisme

Pour lutter contre l’illectronisme parmi les salariés en insertion, un programme pilote baptisé Défi insertion a été lancé dans trois régions de France, dont l’Occitanie.

75% des métiers nécessitent désormais la maîtrise des compétences de base dans le digital. C’est en partant de ce principe qu’un programme pilote, baptisé Défi Insertion, a été lancé dans trois régions françaises, dont l’Occitanie, pour permettre aux salariés en insertion de sortir de la précarité numérique. « En France, on compte 140.000 salariés en insertion, dont 56.000 sont touchés par l’illectronisme. Ils ont donc des difficultés dans leur recherche d’emploi, pour réaliser un CV, ou simplement utiliser Internet », note Florine Soletchnik, coordinatrice de Défi Insertion en Occitanie.

Cinquante salariés déjà formés

Ce dispositif se déploie en plusieurs étapes. La première consiste à faire un état des lieux des Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE). Leurs personnels sont ensuite formés pour apprendre à réaliser « des diagnostics numériques ». Et ce sont enfin les salariés en insertion qui se voient proposer une formation de deux jours sur les usages d’Internet sur leur téléphone. « Il s’agit de leur apprendre à télécharger une application, à se connecter au Wifi ou à faire une recherche sur Google. C’est un premier pas pour les grands débutants », poursuit Florine Soletchnik. Ces formations de quatorze heures sont dispensées par des salariés en insertion en mode pair à pair. « Au fur et à mesure de l’expérimentation, deux autres modules sont venus rejoindre cette première brique : un focus sur l’utilisation du mail et un autre sur la recherche d’emploi. »

Le dispositif a démarré en décembre 2020 et devrait se terminer en mars 2022. Il a été mis en place progressivement, territoire par territoire et six départements restent encore à couvrir. « La région compte 375 structures sur treize départements. Nous avons déjà formé dix-neuf salariés en insertion à l’animation d’ateliers numériques et soixante-deux chargés d’insertion professionnelle au diagnostic numérique. Les retours sont très positifs de la part des associations qui savent qu’il y a urgence sur le sujet, mais qui manquent souvent de temps et de moyens pour s’en emparer. Les salariés sont, quant à eux, enthousiastes et ravis d’acquérir des compétences transverses », se réjouit Florine Soletchnik. Même si elle note que les objectifs chiffrés du projet ont été difficiles à atteindre. « Nous n’avons formé que cinquante salariés en insertion pour le moment, mais nous en attendons énormément des prochains mois. »
Louise Lané

Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/L-Occitanie-region-pilote-d-un-dispositif-visant-a-lutter-contre,32190