En Midi-Pyrénées, les Compagnons vont doubler leur capacité d’accueil

La Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment va augmenter de 50% sa capacité d’accueil en formation sur la région grâce au campus qui se construit à Plaisance-du-Touch. Des cursus pour les jeunes et les adultes jusqu’au chef d’œuvre !

La rentrée inaugurale se déroulera en septembre 2015. Mais c’est la semaine dernière que la première pierre de l’éco-campus du CFA de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment a été posée par Martin Malvy, le président de la Région. Midi-Pyrénées participe effectivement à hauteur de 4,25 millions d’euros au financement d’un projet dont le total de l’investissement sera de 16,4 millions d’euros.
De quoi porter les effectifs des apprentis à 400 contre 149 actuellement avec des capacités d’hébergement (72 places) et de sites de formations (ateliers, salles de cours) renforcées grâce à 14 nouveaux bâtiments édifiés sur un site de 8.000 m2 à Plaisance-du-Touch dans l’agglomération toulousaine.

Métiers anciens et métiers d’avenir

Car le succès des Compagnons ne se dément pas, aussi bien auprès des jeunes que des adultes. Depuis leurs sites de Toulouse, Tarbes et Millau, les Compagnons assurent chaque année la formation en alternance de 450 personnes. « Ce nombre va monter pour atteindre 600 à 700 personnes quand nous serons installés à Plaisance-du-Touch », précise Michel Andrieu, directeur des Compagnons de la région.
Dédiées aux métiers du bâtiment, les formations de la fédération s’adressent aux jeunes, en apprentissage, et aux adultes, en formation continue pour les artisans ou leurs salariés, ou initiale dans le cas de reconversion. Outre les métiers de filières anciennes et traditionnelles de Midi-Pyrénées, comme l’ébénisterie ou le carrelage, menuiserie, charpente, taille de pierre, maçonnerie et CAO DAO constituent les secteurs où il est possible de sortir diplômé depuis un CAP jusqu’à la licence pro.

Insertion assurée

Ces formations sont ouvertes à tous. L’intégration au sein des Compagnons ne s’effectue cependant qu’à l’issue d’un entretien pendant lequel le projet professionnel du candidat est évalué. Les inscriptions débutent dès février. Un premier contact qui en dit long sur ce qui attend ensuite les étudiants : « Nous savons former, guider et insérer de manière durable, explique Michel Andrieu. Nous nous distinguons par notre suivi de chaque apprenti, par la qualité de notre équipe qui est très solidaire ce qui nous évite de passer à côté de quelqu’un. Chez nous, il est interdit de ne pas progresser ! »
Le parcours est en quelque sorte sécurisé et solide, dès la sortie de la 3ème, et à condition d’avoir repéré une entreprise d’accueil, avec des enseignants aux compétences reconnues par leurs pairs. Ensuite peut être envisagé le Tour de France, et le chef d’œuvre, pour devenir à son tour Compagnon.
Nathalie Malaterre

Plus d’infos : www.compagnons.org
Portes ouvertes les 24, 25 et 26 janvier prochain à :
Toulouse - 28, rue des Pyrénées
Colomiers - 5, rue Hyacinthe Dubreuil
Albi - 2-4-6, rue du Maréchal Lyautey
Rodez - 6, impasse Cambon
Les chefs d’œuvre sont à admirer au Musée des Compagnons, 12 rue Tripière à Toulouse

Sur la photo : Martin Malvy (à droite), président de la Région Midi-Pyrénées, a posé ce mardi 7 janvier 2014, la 1ère pierre du CFA de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment à Plaisance-du-Touch, aux côtés notamment de Henri-Michel Comet, préfet de la Région Midi-Pyrénées. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

Le Tour de France pour des artisans à haute compétence

Les Compagnon sont nés au Moyen-Age, et leur organisation reste mythique depuis l’édification des cathédrales et l’idéal du chef d’œuvre à réaliser. C’est leur formation à travers toutes les contrées de France qui fait leur prestige : « quand on multiplie les expériences, qu’on vole le savoir de ceux qui nous accueille et qu’on en garde le meilleur, on ne peut pas être mauvais quand on s’installe » fait remarquer en souriant Michel Andrieu. Un atout pour débuter son activité, aussi bien auprès des clients, que des financeurs… Cependant seuls 10% des personnes qui suivent les formations des Compagnons dans la région entameront le fameux Tour de France. Et 80% de ceux-là reviennent très qualifiés pour s’installer en Midi-Pyrénées, voire, très souvent dans leur territoire d’origine. 350 compagnons en activité actuellement en Midi-Pyrénées ont réalisé le Tour de France

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/En-Midi-Pyrenees-les-Compagnons-vont-doubler-leur-capacite-d,12440