Apprentissage : les élus lancent une concertation régionale

A l’occasion de la Conférence organisée par le Président de la République sur l’apprentissage, le Conseil économique, social et environnemental de Midi-Pyrénées et la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse montent au créneau pour peser dans les débats et montrer l’exemple.

Midi-Pyrénées est un bon élève. Alors qu’en 2013, l’apprentissage est en perte de vitesse en France (- 8,1 %), la région résiste avec 18.000 apprentis, dont 53% en Haute-Garonne, département qui concentre les CFA et les entreprises. Mais pour combien de temps, s’interrogent Jean-Louis Chauzy, président régional du Conseil économique, social et environnemental, et Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse. Réunis autour d’une table à l’occasion de la conférence de François Hollande sur ce thème, ils pointent du doigt les freins à son développement. Avec la conjoncture actuelle, les TPE PME recourent moins aux embauches d’apprentis par manque de visibilité. De plus, les mesures gouvernementales ont réduit de 20% le budget lié à l’apprentissage. Mais pas seulement.

Les pistes de réflexion

« 7.000 jeunes sortent de l’école sans qualification. Nous sommes médiocres, archi nuls en ce qui concerne l’orientation, estime Jean-Louis Chauzy. Nous devons mettre en place une gestion territoriale de l’apprentissage en rassemblant les collectivités, les chambres consulaires, les branches professionnelles et les parents. Avant la fin de l’année, nous déterminerons une convention d’objectifs et de moyens pour faire la promotion de l’alternance et de l’apprentissage en Midi-Pyrénées. »

En effet, il s’agit « d’avancer et d’anticiper les besoins pour avoir une main d’œuvre disponible afin répondre aux demandes des entreprises. C’est tout l’enjeu de la concertation régionale », poursuit Alain Di Crescenzo, avant de livrer quelques pistes de réflexion : la simplification des rigidités structurelles des entreprises, comme l’assouplissement des normes qui empêchent les moins de 18 ans de piloter des machines dangereuses, une meilleure promotion de l’apprentissage dans les entreprises, ou la valorisation des maîtres formateurs. Alain Di Crescenzo va encore plus loin en souhaitant faire de l’apprentissage une cause nationale en 2015.
Audrey Sommazi

Sur la photo (de gauche à droite) : Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse, Danielle Suinot, directrice de l’emploi et de la formation au sein d’Airbus France, Jean Louis Chauzy, président du conseil économique, social et environnemental de la région Midi Pyrénées, et Serge Crabié, président de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Midi Pyrénées. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Apprentissage-les-elus-lancent-une-concertation-regionale,14520