A Toulouse, l’Etat et la Mairie s’engagent à recruter plus de policiers

« Le fort dynamisme démographique et l’augmentation induite des faits de délinquance requièrent aujourd’hui un renouvellement et un approfondissement des engagements mutuels de l’État et de la municipalité en la matière », déclarent dans un communiqué la Préfecture de Haute-Garonne et la Mairie de Toulouse. Dans la commune, comme dans d’autres, le gouvernement a donc décidé de renforcer ses actions, démarche initiée à Toulouse, le 9 octobre dernier.

Le Premier ministre Jean Castex est alors venu en personne signer le premier « contrat de sécurité intégrée » du pays avec Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse. Entre autres engagements pris, celui de renforcer les effectifs. « L’État s’engage à remplacer la totalité des départs à la retraite et les mutations courantes. S’y ajoute la création de postes supplémentaires (...) à hauteur de 111 postes d’ici fin 2021. » Un point d’étape est prévu en 2022, afin d’évaluer les besoins sur les années suivantes au regard de l’évolution de la situation, ainsi que « la signature éventuelle d’un contrat métropolitain de sécurité (estimation actuelle entre 40 et 90 postes) ».

La Mairie de Toulouse s’est également engagée à augmenter les effectifs de la police municipale, « a minima à hauteur de 20 policiers municipaux supplémentaires par an entre 2021 et 2025 », soit 100 postes sur la période couverte par la convention, c’est-à-dire 2020-2026.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/A-Toulouse-l-Etat-et-la-Mairie-s-engagent-a-recruter-plus-de,29653