ToulEmploi

Publié le lundi 28 août 2017 à 17h25min par Valérie Ravinet

Recrutement : la start-up toulousaine Feelinks renouvelle le genre

Article diffusé le 1er mai 2017

Événementiel, personnalisé ou externalisé, le recrutement revêt avec Feelinks de nouveaux atours. Démonstration d’une évolution d’un process vers la modernité et portrait d’une start-up ambitieuse.

Vincent Furlan a tout juste 30 ans, mais déjà une expérience professionnelle remarquable. Alors qu’il suit des études à l’ESG Toulouse, il intègre Expectra en alternance, et évolue rapidement vers un poste de consultant. Quatre ans plus tard, alors qu’il parle à peine anglais, le jeune homme rejoint le cabinet irlandais Approach People Recruitment, basé à Dublin, sur « une question de feeling ». Une intuition qui lui réussit, puisque Vincent Furlan y développe un portefeuille clients d’entreprises à vocation internationale, monte une équipe de 14 personnes, et crée des outils spécifiques pour le recrutement de cadres internationaux. En avril 2016, fort de son expérience, il fait le choix de quitter l’Irlande et de revenir à Toulouse pour « voler de ses propres ailes » et « créer des emplois dans mon pays d’origine ».

Concept innovant pour recrutement modernisé

« J’ai mûri un projet qui réponde aux besoins des entreprises en termes de recrutement », raconte le chef d’entreprise. « J’ai été à plusieurs reprises confronté à la problématique d’entreprises incapables de faire un choix parmi deux ou trois candidats de niveau équivalent et de compétences égales. C’est pour les aider que j’ai voulu innover dans les process ». C’est ainsi que Vincent Furlan invente le recrutement événementiel, pour casser les codes de l’entretien classique et augmenter les chances de recruter le candidat correspondant le mieux à une entreprise et à une équipe. « Il fallait trouver un moyen de montrer autre chose du candidat », explique-t-il.

Pour une agence de publicité à la recherche d’un directeur artistique, il investit par exemple un atelier de peinture : les candidats expriment leur vision de l’entreprise et de leur métier à travers leur production. Pour un magasin de sport qui recrute cinq vendeurs pour son rayon basket-ball, il met en place un match mêlant candidats, recruteurs et équipes, sans dévoiler les identités. Pour le recrutement d’un responsable marketing, il donne rendez-vous dans un bar à cocktails où chacun, équipe et candidats, propose sa recette. « On adapte l’évènement à la typologie du recrutement et au budget », poursuit le spécialiste. « L’entreprise a tout à y gagner ».

Feelinks propose également deux services plus classiques mais revisités : le recrutement personnalisé, « selon une approche plus moderne et plus décomplexée », et le recrutement externalisé, adapté du modèle anglo-saxon "Approach Process Outsourcing", offrant un panel de prestations au forfait.
Les résultats sont déjà au rendez-vous de l’objectif, avec un portefeuille d’une dizaine de clients, et le recrutement d’une consultante senior. Celui de deux juniors est déjà en vue.
Valérie Ravinet

Sur la photo : Vincent Furlan, fondateur de la start-up dédiée eu recrutement Feelinks. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

1 Commentaire

Répondre à cet article