ToulEmploi

Publié le lundi 16 février 2015 à 16h07min par Ingrid Lemelle

Midi-Pyrénées : plus d’emplois cadres en 2015

Dévoilé le 11 février dernier, le Panel de l’Apec place Midi-Pyrénées parmi les régions les mieux orientées de France, les dirigeants s’y révélant un peu plus optimistes qu’au plan national. Le point sur leurs besoins et leurs préférences en 2015.

Moins d’embauches (- 4%), moins de promotions également (- 40%), 2014 aura été peu favorable aux cadres en Midi-Pyrénées. « Le solde des créations nettes d’emplois est cependant resté positif, puisqu’un peu plus d’un millier d’emplois ont été créés l’année dernière, dans la région », nuance Jean-Sébastien Fiorenzo, délégué territorial de l’Apec en Midi-Pyrénées. « On observe surtout que les entreprises ont de plus en plus de difficultés à se projeter, et qu’elles sont donc prudentes. »

Pour autant, malgré ce manque de visibilité, les dirigeants interrogés dans le cadre du Panel 2015 de l’Association pour l’emploi des cadres, prévoient de recruter a minima 6550 cadres cette année, en Midi-Pyrénées, voire jusqu’à 7240 cadres. Soit une croissance comprise entre + 4 et + 15% comparée aux postes effectivement créés en 2014. Ces prévisions situent Midi-Pyrénées parmi les régions les mieux orientées de France, les dirigeants se révélant un peu plus optimistes qu’au national. « Comme sur le reste du territoire, 7% d’entre eux envisagent d’augmenter leur effectif cadre ici la fin de l’année, mais 4% pensent devoir le réduire dans notre région, contre 6% en France. »

Un marché favorable aux jeunes

C’est dans les services que se concentre la plus grande part des recrutements, avec 67% des embauches prévues. Les sociétés de conseils et de services informatiques, d’ingénierie, et les activités comptabilité et juridique devraient continuer à soutenir le marché. L’industrie, elle, devrait connaître l’évolution la plus favorable : en 2014, le secteur a représenté 20% des embauches de cadres, en 2015 il en recruterait 21%. Dans une moindre mesure, la construction affiche des intentions en hausse : elle « pèse » pour 6% des projets cette année, contre 5% des postes créés l’année dernière.

En termes de profils, les cadres les plus recherchés demeurent, invariablement, ceux des fonctions informatiques, études R&D et commerciales. Ainsi, 1637 embauches minimum seraient réalisées dans la fonction informatique, 1310 dans la fonction études R&D, et 917 dans celle de commercial. Et là encore, si les cadres de la production industrielle et de la construction ne réunissent que 12% des intentions, c’est 3 points de plus qu’en 2014. Enfin, ce sont les cadres débutants (jeunes diplômés avec moins d’un an d’expérience) et les cadres ayant moins de 6 ans d’expérience qui devraient le plus bénéficier des plans d’embauche. Ils rassemblent plus de la moitié des projets. Les cadres comptabilisant 6 à 10 années réunissent, pour leur part, 28% des intentions.
Ingrid Lemelle

Sur la photo : Après avoir terminé en recul de 4%, le nombre de recrutements de cadres pourrait augmenter de 4 à 15% cette année en Midi-Pyrénées. Photo Stokkete - Fotolia.

1 Commentaire

Répondre à cet article