ToulEmploi

Publié le lundi 18 février 2019 à 17h40min par Agnès Fremiot

Toulouse : avez-vous le profil pour rejoindre la brigade de Thierry Marx ?

Cuisine mode d’emploi(s), l’école créée par le chef Thierry Marx, ouvrira ses portes en avril sur le site du Marché d’intérêt national (MIN) de Toulouse. Il nous présente, en avant première, cette structure gratuite et ses modalités d’intégration.

Thierry Marx, vous avez fondé Cuisine mode d’emploi(s), pouvez-vous nous en rappeler le concept ?
Nous sommes partis d’un constat simple : la restauration est un secteur sous pression et structurellement créateur d’emplois (54.000 postes offerts et non pourvus). Les formations existantes s’avèrent généralement inadaptées (trop longues, trop théoriques ou alors trop onéreuses). Dès lors, il est apparu évident de proposer une offre innovante aux personnes les plus éloignées de l’emploi. Une formation qualifiante, gratuite et de courte durée en cuisine, boulangerie, service en restauration et produits de la marée. L’accent étant mis sur la pratique et l’opérationnel. Nous avons débuté en 2012 à Paris. Aujourd’hui, avec celle de Toulouse, nous en sommes à neuf écoles réparties sur le territoire national.

Quelle est la cible de cette école ?
Nous nous adressons à des personnes éloignées de l’emploi, en situation de précarité économique et sociale et attirées par le milieu de la restauration, mais qui n’ont pas la possibilité, ni l’envie de se lancer dans une formation longue de type CAP. Les demandeurs d’emploi de longue durée, les bénéficiaires du RSA, les jeunes sans qualification, les personnes placées sous-main de justice sont concernés. Pour pouvoir candidater, il faut être majeur, inscrit à pôle emploi et surtout être très motivé ! Chaque session intègre huit à dix stagiaires sélectionnés uniquement sur la motivation et la cohérence de leur projet, par un jury composé de professionnels.

A quoi allez-vous être attentifs dans les candidatures ?
Comme j’ai coutume de dire, le passé des candidats ne nous intéresse pas, seule votre motivation compte ! Pour réussir il faut se donner les moyens. 

A quels métiers allez-vous former ?
Principalement commis de cuisine et de boulangerie. Nous proposerons, dans un premier temps, une formation en cuisine. Puis une seconde en boulangerie, et probablement d’autres dont le service en restauration, toujours en lien avec les besoins du territoire et des professionnels. Un restaurant et une boulangerie d’application seront aussi créés.
En cuisine les stagiaires devront maîtriser 80 gestes techniques et recettes du patrimoine culinaire français, la réglementation et normes d’hygiène et de sécurité, et la gestion des coûts. Un Certificat de qualification professionnelle (CQP) sera délivré au stagiaire en formation cuisine et service en restauration option sommellerie, si tout s’est bien passé.
La formation boulangerie débouchera, elle, sur un Certificat professionnel permettant d’accéder à l’emploi en qualité d’employé de boulangerie.

Quelles sont les modalités de cette formation ?
La formation dure onze semaines. Le parcours de chaque stagiaire est pris en charge intégralement. Il est doté, pour sa formation, de vêtements professionnels et d’une mallette d’ustensiles. En contrepartie de cette prise en charge totale, nous attendons une implication sans faille de nos stagiaires. A ce titre, ils doivent signer, en début de formation, un engagement d’assiduité et de ponctualité, et s’engager à rechercher activement un emploi à l’issue.

Quel est le taux d’insertion professionnelle une fois le cursus terminé ?
Nous avons un retour à l’emploi à hauteur de 92% dans les trois mois qui suivent la formation. Cuisine Mode d’Emploi(s) bénéficie, grâce à ses partenaires, d’un large réseau de restaurateurs et de boulangers.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Pour candidater : www.cuisinemodemplois.com

Sur la photo : Le chef étoilé Thierry Marx est à l’origine du projet Cuisine mode d’emploi(s) qui va ouvrir ses portes à Toulouse en 2019. Photo : DR