eJobber fait matcher candidats et employeurs

L’application eJobber se propose de mettre en relation les professionnels de l’hôtellerie-restauration et des extras en quelques minutes. Entièrement dématérialisée et digitale, elle géolocalise les candidats et les entreprises afin d’optimiser le service.

Depuis Toulouse a été lancé le « Tinder » des extras. L’application eJobber se propose en effet de faciliter la mise en relation des professionnels de l’hôtellerie-restauration et du tourisme, et les personnes qui souhaitent travailler dans ce domaine. Si un employeur se retrouve à court de serveurs à quelques minutes du service, il peut lancer en à peine quelques instants une annonce sur le cloud et recevoir tout aussi rapidement les profils de candidats intéressés. En un « match » entre les deux parties, l’affaire est conclue.

Pour lancer cette application, ces deux créateurs Thomas Rung et Rémy Bargas, tous deux issus du milieu de l’hôtellerie-restauration, sont partis du constat que ce secteur, premier créateur d’emplois en France, peine à recruter. D’après l’Insee, 56% des restaurateurs en France considèrent les difficultés de recrutement comme un frein important à leur activité. « Dans ce ce contexte, le recrutement pour des missions de courte durée est encore plus compliqué », explique Thomas Rung, son pdg et cofondateur. eJobber permet donc aux employeurs de créer en deux minutes une annonce qui sera transmise immédiatement aux candidats ayant le bon profil déjà inscrits sur la plateforme. « Nous proposons de la mise en relation. Une fois son annonce postée, le restaurateur peut géolocaliser les profils des personnes disponibles et intéressées par le job autour de lui. » Le téléchargement et l’utilisation de l’application sont gratuits. Ce n’est qu’une fois que l’employeur a validé une mission qu’il doit payer 2 euros.

Les employeurs labellisent les candidats

Du côté des candidats, l’application est entièrement gratuite. Ils renseignent leur profil avec leur tarif horaire, leurs disponibilités et les postes qu’ils souhaitent exercer. Ils sont ensuite informés via des mails ou des push de la création d’annonces leur correspondant. « L’application permet de ne pas se figer sur un CV. Nous donnons leur chance à tous les candidats. Une fois la mission effectuée, les employeurs sont invités à noter sur cinq critères la prestation du jobber, qui peut ainsi être labellisé par les professionnels », poursuit Rémy Bargas, le directeur de l’exploitation de eJobber. Lancée en août dernier, l’application réunit déjà 3800 utilisateurs, dont 200 professionnels. Elle fait ses preuves à Toulouse, mais a déjà commencé à susciter l’intérêt des professionnels à Paris et à Lyon. A l’avenir, elle pourrait même s’appliquer à d’autres secteurs d’activités.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Rémy Bargas et Thomas Rung, les deux cofondateurs d’eJobber. Crédit photo : DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/eJobber-fait-matcher-main-dans-la-main-candidats-et-employeurs,20323