Télétravail : une opportunité à saisir ?

Le télétravail s’est imposé pour beaucoup de salariés avec la crise sanitaire. Mais comment optimiser ses conditions de travail et surtout envisager la suite ? Des experts nous répondent !

Avec la crise sanitaire exceptionnelle que la France traverse actuellement, beaucoup de salariés se sont retrouvés contraints de télétravailler. Une situation inédite pour nombre d’entre eux, qui n’ont pas eu le temps de s’organiser de façon optimale. Nicolas Christau, avocat-conseil en droit social à Toulouse, précise d’emblée qu’ils ne pouvaient pas refuser. « Lorsqu’il est lié à des circonstances exceptionnelles, le télétravail peut être imposé », précise-t-il. « Les règles restent les mêmes pour le salarié qu’en entreprise, en termes d’heures de travail et de repos quotidien (au moins 11 heures). La charge de travail n’est pas moins importante. Cette organisation n’est qu’un mode différent d’exercice de la prestation », ajoute-t-il. Il met d’ailleurs en garde : « le télétravail n’a pas été conçu comme un mode permettant de faire cohabiter le travail et des contraintes personnelles », rappelle-t-il. « Ce n’est pas une solution pour la garde d’enfants. »

L’avocat invite les employeurs à consigner dans un document les grandes règles du télétravail. « Il convient de vérifier que le salarié peut télétravailler en toute sécurité, de le convier à contacter son assureur, de garder un contact fréquent avec lui pour faire le point sur sa charge de travail, et de veiller à ce qu’il ne se sente pas isolé », précise-t-il.

Les spécialistes reconnaissent que télétravailler à 100% dans un environnement parfois inhospitalier rend la situation d’autant plus exceptionnelle. Ils recommandent de s’organiser, afin de rendre les heures de travail et le temps personnel compatibles. Ils conseillent ainsi de bien choisir son espace de travail, ce qui n’est pas forcément évident avec sa famille, et surtout de le cloisonner. Ils invitent également les salariés à installer des rituels pour passer en mode travail. Il est important de se préparer, comprendre quitter son pyjama, de prendre une pause déjeuner, de s’imposer des horaires compatibles avec la vie de famille, et de conserver le lien en temps synchrone et asynchrone avec ses collaborateurs habituels.

Une opportunité pour l’entreprise

Et pour rester optimiste en ces temps de crise, les experts considèrent aujourd’hui que cette période de télétravail « forcé » aura un impact positif sur les entreprises. « Le télétravail peut être un outil de gestion de la performance », souligne Nicolas Christau. « Cette expérience va permettre un retour sur expérience et peut-être inciter certaines entreprises à le mettre en place. »

Les créateurs de la start-up toulousaine Organyze, qui accompagne les entreprises dans sa mise en place, sont convaincus des bienfaits de ce mode d’organisation. « Il a énormément de vertus pour les salariés, ne serait qu’en terme de QVT ou de gains de productivité. Il permet de mieux collaborer. À distance, les gens sont forcés de formaliser les choses, ce qui améliore les process », notent David Sciamma et Guillaume Raverat, les cofondateurs de la jeune pousse. « Nous avons développé notre entreprise pour accompagner notamment les éditeurs de logiciels dans la mise en place du télétravail, qui est aujourd’hui un argument fort pour attirer les talents et surtout fidéliser les équipes. » Ils ont d’ailleurs mis gratuitement Dr Remote, leur outil de détection des problèmes liés à la distance, à disposition des entreprises en ces temps de crise.
Agnès Frémiot

Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Regles-organisation-opportunites-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le,28400