Recrutements. Thermomix fait recette en Occitanie

La société Vorwerk, qui commercialise notamment les Thermomix, va recruter 650 conseillers indépendants en Occitanie en 2020. Un chiffre bien supérieur à celui de 2019 !

La société Vorwerk - Thermomix et l’aspirateur Kobold – vient d’installer sa troisième boutique française à Toulouse. « Nous ciblons le cœur des grandes villes françaises, où notre pénétration est faible (de l’ordre de 2%) et nous misons sur les meilleurs emplacements pour implanter nos magasins », explique Pierre-Yves Buisson, son PDG. Mais Vorwerk commercialise avant tout ses produits grâce aux VDI (vendeurs à domicile indépendants), qu’elle recrute en nombre chaque année. « Nous sommes sur une belle phase de croissance depuis le début de l’année 2020 et nous ambitionnons d’intégrer 650 conseillers indépendants d’ici la fin de l’année en Occitanie. » La région en compte déjà 900 et la société projette de recruter deux fois plus de candidats que l’an dernier. Le confinement a eu un impact positif sur l’entreprise qui a adapté sa manière de vendre aux circonstances. « Nous avons donné la priorité à un modèle virtuel pour des démonstrations en ligne et les résultats ont été exceptionnels », se réjouit son PDG. « Nos ventes ont commencé à vraiment se développer en 2012 et nous nous retrouvons aujourd’hui à la convergence de plusieurs tendances. Les gens recherchent plus de flexibilité dans leur travail et n’hésitent plus à cumuler plusieurs jobs. De plus, nous mettons l’accent sur le côté made in France et durables de nos produits, afin de créer de l’engagement parmi nos vendeurs. »

Des conseillers recherchés partout en Occitanie

Vorwerk compte trois métiers : des managers salariés chargés d’encadrer les forces de vente sur le terrain (130 personnes en Occitanie), des conseillers salariés sous le statut de VRP, et les salariés indépendants. « 50% de nos VDI ont déjà un autre emploi. Ils ont entre 20 et 90 ans ; ils sont en poste, retraités, étudiants, à la recherche d’un emploi... » Le défi des nouveaux arrivants est de pouvoir gagner l’appareil en quatre ventes. Ceux qui le désirent peuvent ensuite se professionnaliser via un programme de formation. 15% d’entre eux font ce choix. « Nous les accompagnons dans la relation à l’autre et nous travaillons la partie culinaire avec eux. Il faut aimer l’appareil, avoir envie de partager son intérêt et savoir s’organiser », note Pierre-Yves Buisson.

Pour souscrire au statut de VDI, il suffit de signer un contrat avec l’entreprise. Les revenus s’échelonnent ensuite entre quelques centaines d’euros par mois et plusieurs fois le Smic, selon l’investissement de chacun. « Les gens gagnent leur vie comme ils le souhaitent. C’est un métier très flexible, qui peut amener à se renouveler et à se développer. »
Vorwerk recherche des candidats partout sur le territoire de la région. Pour les personnes intéressées, il suffit de se rapprocher de la boutique toulousaine, d’une agence dédiée ou de s’inscrire en ligne pour participer ensuite à une réunion d’informations.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Vorwerk a implanté sa troisième boutique française dans le centre-ville de Toulouse. Crédits : DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Recrutements-Thermomix-fait-recette-en-Occitanie,29187