Le centre Afpa de Balma produit plus de 200 visières pour la collectivité

Equipé d’imprimantes 3D, le centre Afpa de Balma a décidé de se joindre au mouvement des initiatives solidaires qui se multiplient actuellement en fabriquant des visières de protection.

En 2019, trois centres Afpa lançaient une formation expérimentale à la demande de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) : celle de Technicien supérieur en fabrication additive. Le centre de Toulouse-Balma fait partie de ceux qui ont été équipés d’imprimantes 3D, soit le deuxième établissement à disposer de ce type de matériels en Occitanie, avec l’Enit de Tarbes.

Un équipement que le formateur en fabrication additive et usinage du centre a eu l’idée de mettre à profit dans ce contexte particulier d’épidémie de Covid-19. Après consultation du directeur régional de l’Afpa et de la commission sécurité, et avec le soutien de trois autres personnels de l’Afpa Balma, dont son directeur, il a ainsi pu rallumer exceptionnellement les imprimantes 3D. Objectif, fabriquer des visières de protection.

Un exemple des nombreuses applications de l’impression 3D

« Ces visières ont été conçues à partir de fichiers STL, via le procédé SLS qui permet de fusionner des particules de poudre polymère grâce à un Laser haute puissance », explique Xavier Gonzalez. « La poudre a l’avantage de concevoir un matériau non poreux, ce qui le rend évidemment plus solide. Produire avec de la poudre plutôt que du filaire est aussi un gain de temps : c’est environ dix fois plus rapide. Par ailleurs, l’atout majeur de ces pièces est qu’elles ne sont pas à usage unique mais réutilisables. »

Lancée le 20 avril, la fabrication s’est achevée le 24 avril, c’est-à-dire à épuisement des stocks de matières premières de l’Afpa. Le jour même, 212 visières de protection étaient livrées à la mairie de Balma. Un don qui permettra de compléter les équipements sanitaires (masques, gants…) des agents de la Ville et des personnels du Centre communal d’action sociale qui le souhaiteront. 60 pièces supplémentaires ont été conçues à l’aide des imprimantes filaires FDM à destination cette fois des collaborateurs de l’Afpa.

Une illustration parfaite de ce que permet cette nouvelle technologie. Largement utilisée dans l’aéronautique, le spatial et la santé, en Occitanie, la fabrication additive permettait à l’origine d’accélérer la phase de prototypage. Ses applications se sont étendues depuis à la production de nombreux éléments complexes. « La plus impressionnante étant, à mon sens, la bio-impression, qui permet de reproduire artificiellement des tissus biologiques et des organes vivants », souligne Sophie Izard, responsable communication de l’Afpa Occitanie. Une révolution en marche !
A.F.

Sur la photo (de gauche à droite) : Marie Respaud, manageure de formation du secteur industrie de l’Afpa Balma, et Xavier Gonzalez, formateur en fabrication additive et usinage du centre, livrant les visières 3D à Vincent Terrail-Novès, maire de Balma, et Véronique Vantin, adjointe au maire et vice-présidente du CCAS. DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Le-centre-Afpa-de-Balma-produit-plus-de-200-visieres-pour-la,28683