Le NeoLab, un incubateur toulousain pour freelances débutants

La Collab a lancé depuis 2017 un programme d’accompagnement pour les freelances qui démarrent leur activité. Elle recherche les candidats pour sa prochaine promotion.

La Collab, le collectif de freelances toulousains, a mis en place un programme d’incubation pour les entrepreneurs qui se lancent en solitaire. Créée par Laura Strelezki et Célia Chauvet, cette communauté réunit soixante indépendants qui travaillent de manière très régulière ensemble. « Nous nous décrivons comme une entreprise collective. Nous sommes en mesure de monter une équipe sur mesure pour un besoin client avec des expériences sectorielles et des compétences très variées », explique Laura Strelezki. « En plus de ces soixante personnes, nous avons sourcé 300 profils qui peuvent nous aider à répondre à des requêtes très précises. Nous servons aussi d’outil aux freelances pour des projets plus importants. »

« En France, le freelancing gagne du terrain, y compris auprès des jeunes diplômés », constate Laura Strelezki. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : on compte aujourd’hui 930.000 freelances, soit une croissance de 145% en dix ans. « C’est un choix de mieux en mieux compris et totalement assumé. Les grandes comptes considèrent d’ailleurs désormais les indépendants comme des interlocuteurs privilégiés. »

Un focus sur l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle

Pour accompagner les nouveaux venus, La Collab a lancé Le NéoLab en 2017, son programme d’incubation destiné aux freelances. Il en est déjà à sa septième promotion. « Nous nous adressons à des personnes qui sont en activité depuis moins d’un an. Nous avons finalisé un programme d’accompagnement sur six mois pour les aider à se lancer, leur offrir un cadre de travail et de premiers clients. » Durant ce parcours, ils abordent notamment la partie administrative (choix du statut, devis, facturation), la gestion, ou la relation clients. « Nous nous penchons également sur l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Un point absolument primordial pour un indépendant. »

Ce programme est entièrement gratuit et renouvelable une fois. Entre trois et cinq freelances sont accompagnés à chaque promotion. Quatre rendez-vous individuels et deux collectifs leur sont proposés a minima durant le parcours. « Un poste à La Collab est accessible aux participants afin d’être entouré et de disposer des avantages du lieu. Le NéoLab nous permet de détecter de nouveaux profils », note Laura Strelezki. Ils sont sélectionnés sur trois critères. A commencer sur leur capacité à mener un projet. « Nous leur mettons d’ailleurs le pied à l’étrier avec une première mission. Nous sommes également attentifs à leur compréhension du collectif et de nos valeurs. Et enfin, nous vérifions leurs compétences métiers en étudiant leurs réalisations. » La Collab a lancé le recrutement de ses nouveaux talents. La prochaine rentrée aura lieu au printemps.
Agnès Frémiot

Pour candidater : https://lacollab.com/contact

Sur la photo : La Collab regroupe un collectif de freelances, rue des 36 ponts, à Toulouse. Photo : DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Le-NeoLab-un-incubateur-pour-freelance-debutants,28253