Emploi en Midi-Pyrénées : L’optimisme est de rigueur

Pour le lancement de son deuxième hors-série « Qui recrute en Midi-Pyrénées ? », ToulEmploi avait placé sa soirée sous le signe de l’optimisme. Dans un contexte de crise, toutes les conditions sont en effet réunies pour le demeurer.

« Peut-on être demandeur d’emploi et optimiste ? » c’est la question que se posait ToulEmploi lors de la soirée de lancement du hors-série « Qui recrute en Midi-Pyrénées ? » en kiosque depuis le 25 avril. La réponse est évidemment oui, car comme l’a souligné Henri-Michel Comet, le préfet de Haute-Garonne et de Midi-Pyrénées, il y a au moins trois raisons de demeurer confiant. « Depuis plusieurs mois, le taux d’emploi dans la région Midi-Pyrénées s’améliore. » Un phénomène qui touche notamment les jeunes, l’une des deux populations avec les seniors le plus touchées par le chômage au niveau national. « Deuxième indice encourageant, l’emploi salarié augmente, tiré évidemment par la filière aéronautique, le spatial et les systèmes embarqués, mais Midi-Pyrénées demeure la région de France qui crée le plus d’emplois. » Enfin, d’après l’enquête annuelle Besoins en main-d’oeuvre de Pôle emploi, le nombre de projets d’embauches est estimé à plus de 85.000 dans la région, un chiffre en évolution sensible depuis 2013, et « même bien supérieur aux chiffres de l’an dernier ».

De plus, les outils concrets ne manquent pas pour mener le combat de l’emploi et créer des conditions favorables à sa création au côté des entreprises. « A commencer par les cinquante mesures de simplification administrative ou l’alternance qui constitue, quel que soit le niveaux de diplôme, un bon outil d’anticipation... Cette bataille nous la menons avec nos partenaires : Pôle emploi, les missions locales, Cap Emploi et les collectivités territoriales », a conclu le préfet.

Cultiver l’optimisme dans sa recherche d’emploi

L’optimisme doit également être cultivé par les demandeurs d’emploi car le savoir-être compte pour les recruteurs qui ont besoin d’être rassurés en ces temps de crise, même quand ils recrutent. Il peut même s’avérer être un facteur différenciant pour un profil. Michel Poulaert, « expert en optimisme », a livré quelques clés pour « cultiver l’optimisme ». « Ce terme prend en effet sa racine dans le mot latin optimus, le meilleur. Le vrai optimiste agit, se met en avant, entreprend et met son entreprise en valeur », a-t-il ainsi souligné. Il a également invité chacun à s’interroger « que feriez-vous aujourd’hui si vous étiez sûr de le réussir ? » A cette question, la réponse est, selon Michel Poulaert, « ce qu’il faut faire demain ».

ToulEmploi propose dans son deuxième hors-série sur les entreprises qui recrutent en Midi-Pyrénées 7216 postes, des offres réellement recensées dans tous les départements de la région par ses équipes, pour tous les profils et dans tous les secteurs. De quoi céder à l’optimisme certainement !
A.F.

2 Messages

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Emploi-en-Midi-Pyrenees-L-optimisme-est-de-rigueur,13489