Eldo Travo : et si vous bâtissiez votre carrière en mode start-up ?

La start-up hébergée au Village By CA a prévu de recruter massivement cette année. Pour soutenir sa croissance et consolider sa place sur les marchés national et européen, Eldo Travo souhaite en effet intégrer 25 collaborateurs.

Hébergée au Village By CA, Eldo Travo souhaite aujourd’hui soutenir son développement avec des recrutements conséquents pour une jeune pousse. Elle prévoit en effet de recruter 25 personnes cette année. « Dans le terme start-up, il y a start et up », explique Jean-Bernard Melet, le cofondateur de la société. « Nous avons attaqué la seconde étape du processus et nous avons désormais vocation à croître vite ou à disparaître. » Spécialisée dans la recommandation d’artisans entre particuliers, Eldo Travo cherche ainsi à se développer le plus rapidement possible au niveau national et européen.

« Notre objectif est de devenir le média de référence pour trouver un bon professionnel. Notre modèle diffère de celui des autres acteurs du marché, puisque ce sont les utilisateurs qui choisissent leur futur prestataire en fonction des avis certifiés, des photos et des vidéos postés sur le site. » Deux millions d’euros de travaux ont été réalisés l’an dernier sur le seul territoire de l’ex région Midi-Pyrénées grâce à la plateforme. Eldo Travo, qui compte également une dimension BtoB, aident par ailleurs les professionnels à être visibles sur le site en relançant des particuliers qui ont eu recours à leurs services. « Nous digitalisons le bouche à oreille et la satisfaction client », résume Jean-Bernard Melet.

Des recrutements échelonnés sur l’année

La satisfaction des clients est justement l’obsession de l’entreprise. Elle recrute, dans cette optique, pour développer ses services auprès des particuliers et des professionnels. Pour la partie BtoB, sont ainsi recherchés : des conseillers commerciaux digitaux ou terrain, des trafic managers Web marketing spécialisés dans le référencement, et des happiness customers managers pour s’occuper des clients et faire le suivi. Du côté de la clientèle des particuliers, des conseillers en travaux et des consultants vont être embauchés. Huit personnes vont intégrer l’entreprise avant le mois de mars, cinq au printemps, cinq supplémentaires avant le mois de juillet et quinze autres au dernier trimestre. Quant aux profils recherchés, il est nécessaire de disposer d’un minimum d’expérience (entre un et cinq ans), de maîtriser le digital, d’avoir un profil plutôt typé école de commerce, et de connaître les problématiques de la gestion et du développement d’entreprise pour bien conseiller les professionnels sur ce que va leur apporter le service.

Eldo Travo est une start-up, ce qui implique également d’être en capacité d’évoluer rapidement. « Nous attendons des candidats qu’ils soient hyper ambitieux, vraiment motivés et désireux de prendre des responsabilités. Notre réussite est basée sur les hommes et les femmes qui constituent l’équipe. » Jean-Bernard Melet parle d’ailleurs de « cordée » pour décrire son équipe très solidaire et reliée en permanence via messagerie. Seul bémol, dans son développement, l’entreprise, qui a jusque-là réaliser ses embauches grâce au bouche à oreille, n’a pas encore trouvé le temps de mettre un onglet carrière sur son site.... Il devrait arriver prochainement.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Hugo et Jean-Bernard Melet, les cofondateurs d’Eldo Travo, qui va appuyer sa croissance en 2018 sur ses recrutements. Photo Hélène Ressayres - ToulEmploi.

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Eldo-Travo-Et-si-vous-batissiez-votre-carriere-en-mode-start-up,23879