Comment la société Alyotech recrute-t-elle ses ingénieurs ?

Alyotech a choisi de faire appel à des ingénieurs déjà en poste pour venir grossir ses effectifs à Paris et en Province. Laurence Prime, la directrice des ressources humaines de la société nous explique ce choix.

Laurence Prime, pourriez-vous nous présenter Alyotech ?
Alyotech compte 700 personnes en France. Nous sommes un groupe présent sur l’ensemble du territoire avec trois grosses entités à Paris, Rennes, et Toulouse. Nous avons deux branches d’activité : le conseil en technologie, avec une spécialisation dans l’aéronautique et les systèmes embarqués à Toulouse, et le conseil en systèmes d’information. Nous avons un positionnement grands comptes et grosses PME.

Vous avez lancé tout récemment une campagne de recrutement plutôt originale, pourriez-vous nous l’expliquer ?
Nous avons constaté qu’il y avait une pénurie d’ingénieurs spécialisés dans les systèmes d’information et particulièrement le développement logiciel en Java JEE. Nous avons également remarqué que les réseaux de candidature avaient changé. Voilà pourquoi nous avons souhaité nous adresser à une population d’ingénieurs qui est déjà en poste, car les candidats traditionnels ne sont plus présents sur les job-boards et les salons.

Concrètement, à quelle population vous adressez-vous ?
Nous allons lancer une campagne de mailing à destination de personnes qui ne sont pas forcément en recherche active mais qui, dans le cas des Parisiens par exemple, aspirent à une meilleure qualité de vie en faisant le choix de la province pour se rapprocher de leur terre natale ou de leur famille. Nous allons donc recontacter des candidats toujours présents dans notre base de données que nous avions rencontré, il y a quelques mois.
Nous allons également faire appel à la cooptation en nous adressant à nos collaborateurs en poste afin qu’ils diffusent nos annonces autour d’eux.

Qu’allez-vous leur proposer ?
Nous allons les accompagner dans leur mobilité, en jouant sur le levier de la qualité de vie qu’ils pourront gagner. Notre philosophie est basée sur la proximité et notre entreprise est organisée de manière transverse. Dans chaque entité de province, nous avons une équipe RH dédiée et un management décentralisé.

Combien de personnes recherchez-vous à Toulouse ?
D’ici la fin de l’année, nous allons recruter entre 25 et 30 personnes essentiellement des ingénieurs développement logiciel Java JEE et quelques profils en assistance maîtrise d’ouvrage, sur des profils moins techniques mais plus expérimentés.
Propos recueillis par Agnès Frémiot

Sur la photo : Laurence Prime, directrice des ressources humaines d’Alyotech. Crédit photo : DR

Réagir à cet article

Source : https://www.toulemploi.fr/Comment-la-societe-Alyotech-recrute-t-elle-ses-ingenieurs,15171